Etude des facteurs determinant les comportements de dispersion et de selection de l'habitat chez drosophila melanogaster

par Agnès Lefranc

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées. Sciences médicales

Sous la direction de Robert Barbault.

Soutenue en 2001

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La connaissance des facteurs determinant les comportements de dispersion et de selection de l'habitat est fondamentale pour la construction de modeles theoriques permettant de fournir des predictions quant a l'evolution de ces deux comportements. En regle generale, on peut distinguer trois types de facteurs pouvant intervenir dans le determinisme de ces comportements : les facteurs environnementaux, les effets maternels et enfin les determinants genetiques. A l'aide d'approches theoriques et empiriques nous avons donc etudie le role relatif de ces differents facteurs dans le cas d'un insecte diptere holometabole. Drosophila melanogaster. Apres une revue detaillee des resultats preexistant chez cette espece, des etudes preliminaires nous ont permis de montrer que d'une part, il existe des relations interindividuelles au sein des populations de drosophiles, et que d'autre part que les micro-organismes vehicules et consommes par les drosophiles ont un effet fortement attractif sur celles-ci lors du choix du site d'oviposition. Ces resultats nous ont permis de concevoir un protocole experimental permettant de determiner la part relative des facteurs environnementaux, maternels et genetiques dans le determinisme des comportements de dispersion et de selection de l'habitat. Nous avons ainsi pu montrer que les facteurs environnementaux et maternels, ainsi que leurs interactions avaient un effet significatif dans le determinisme des deux comportements etudies, tandis qu'il n'a pas ete possible de mettre en evidence un role significatif des facteurs genetiques. Ces resultats confirment la necessite de prendre en compte les strategies conditionnelles de dispersion et de selection de l'habitat dans les modeles theoriques. D'autre part, la mise en evidence d'interactions entre les effets maternels et environnementaux lors du developpement des comportements de dispersion et de selection de l'habitat confirme que ces comportements sont determines par de multiples effets qui peuvent interagir entre eux tout au long de la vie de l'animal.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 157 p.
  • Annexes : 141 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.