Neuroendocrinologie et neuroimmunologie du stress chez un modele invertebre, l'huitre crassostrea gigas

par Arnaud Lacoste

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Serge Poulet.

Soutenue en 2001

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Chez les vertebres, le systeme immunitaire et le systeme neuroendocrine communiquent de facon etroite grace a diverses cytokines et hormones. Ce type de communication joue un role primordial dans le maintien de l'homeostasie, particulierement lorsque l'animal fait face a une situation de stress. Afin d'ameliorer nos connaissances concernant l'origine evolutive de ces mecanismes adaptatifs, nous avons etudie la neuroendocrinologie et de la neuroimmunologie du stress chez un modele invertebre. Notre modele d'etude a ete choisi parmi les mollusques parce que ces organismes possedent un systeme immunitaire relativement simple et parce que leur systeme nerveux est assez bien caracterise aux niveaux fonctionnel, cellulaire et moleculaire. Parmi les mollusques, nous avons choisi d'huitre crassostrea gigas, parce que ce bivalve presente un interet economique important et parce que les recherches concernant la physiologie du stress chez l'huitre sont applicables en aquaculture. Nous avons pu determiner que l'huitre possede une forme primitive de reponse neuroendocrine au stress. En effet, deux catecholamines, la noradrenaline et la dopamine, sont liberees dans l'hemolymphe lorsque l'animal se trouve en situation de stress. Les cellules responsables de la secretion de catecholamines chez l'huitre presentent des similitudes morphologiques, biochimiques et fonctionnelles avec les cellules chromaffines de vertebres. De plus, les cellules chromaffines d'huitres peuvent se differencier en cellules nerveuses, comme chez les vertebres, ou en phagocytes apparentes aux cellules gliales. La noradrenaline produite par les cellules chromaffines controle certaines fonctions immunitaires (production d'especes oxygenees reactives, phagocytose). Cette hormone peut aussi declencher des mecanismes d'apoptose et/ou l'expression de genes de proteines de stress (hsp70) au sein des immunocytes d'huitres. Ces mecanismes impliquent des recepteurs et -adrenergiques, des gtpases de la famille des proteines ras (rho), des map kinases et des caspases p35 sensibles. Nous avons finalement pu montrer que le stress et la secretion de noradrenaline induite par le stress, modulent les capacites de resistance des huitres a des pathogenes bacteriens. Ces resultats presentent un interet en termes de neuroendocrinologie et d'immunologie comparees et ils indiquent que des interactions neuroendocrino-immunitaires complexes existaient avant l'apparition des vertebres. Ce travail apporte de nouvelles informations en ce qui concerne les mecanismes d'immunoregulation et les relations hote-pathogene chez les mollusques. Enfin, ces informations, ainsi que les outils mis au point au cours de cette these, permettent de mieux comprendre comment apparaissent des pathologies en conchyliculture.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 344 p.
  • Annexes : 252 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Station biologique. Service de documentation scientifique.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M-110620010001
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.