Contribution a l'etude du recepteur a l'antigene des lymphocytes t humains : mecanismes de regulation des rearrangements des genes du recepteur t ; diversite du repertoire de reconnaissance des lymphocytes t alpha/beta

par CHRYSTELLE COUEDEL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Marc Bonneville.

Soutenue en 2001

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    En caracterisant les rearrangements du tcr, et de nombreux clones t humains v1+ ou v2+, nous avons confirme la sequence d'initiation des rearrangements sur les differents loci (, puis ) et montre une cinetique ordonnee des rearrangements. De plus, nous montrons l'existence d'une exclusion allelique sur le locus. Nous confirmons l'absence d'exclusion allelique sur le locus mais de nombreux clones v1 portent deux rearrangements fonctionnels, suggerant des contraintes d'appariement entre chaines et. Les deux populations se distinguent aussi par les rearrangements et nos resultats suggerent une competition entre lignages t / pour les cellules v2. D'autre part, l'eventualite de rearrangements multiples a ete evaluee par l'etude des positions des v et j utilises sur les deux alleles de nombreuses cellules t murines et humaines, qui montre que les j sont colocalises contrairement aux v. Les regions v s'ouvriraient selon deux fenetres distinctes ou les rearrangements ont lieu de facon stochastique. Cette etude suggere un nombre limite de rearrangements sur chaque allele. En second lieu, nous montrons que les tcr de clones specifiques d'un meme epitope ebv sont tres divers. La selection de ces cellules serait basee sur leur avidite similaire, une contribution variable du cd8 contrebalancant les differences d'affinite des tcr. L'etude chez plusieurs individus des tcr de cellules specifiques d'un autre epitope ebv montre une diversite elevee des chaines qui varie d'un individu a l'autre. Neanmoins, plusieurs sous-populations expriment des chaines portant des v particuliers associees a des chaines portant le meme v, suggerant une implication importante des clonotypes publiques dans les reponses immunodominantes. Enfin, nous montrons que les cellules t nk humaines portant la chaine v24j18 invariante reconnaissent des -glycosylceramides synthetiques presentes par le cd1d, et cela quand elles expriment une chaine v11.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 262 p.
  • Annexes : 377 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.