Sensibilité à la somnolence des personnels affectés en horaires postés : rôle des différences individuelles

par Bruno Farbos

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Régis Mollard.

Soutenue en 2000

à Paris 5 .


  • Résumé

    L'affectation de personnels en horaires postés ou décalés se traduit par de multiples contraintes, avec des répercussions dans l'exercice de leur métiers, dans leur vie familiale et sociale ainsi que sur leur santé. La survenue de périodes parfois prolongées de somnolence constitue un élément critique, préjudiciable pour la sécurité des systèmes homme-machine. Cette somnolence peut être le résultat d'une inadaptation de l'opérateur au travail posté. Les manifestations de la somnolence demeurent toutefois très variable d'un individu à l'autre. Plusieurs travaux suggèrent en effet l'existence de caractéristiques individuelles en relation avec cette sensibilité à la somnolence. Les travaux effectués au cours de cette recherche ont eu pour objectif d'étudier les capacités d'adaptation à des horaires postés ou décalés de groupes d'opérateurs présentant des caractéristiques différentes : matin, indéfini ou soir pour ce qui concerne les plages horaires de sommeil, et flexible ou rigide pour ce qui relève de la capacité à modifier ces plages horaires de sommeil. Deux approches complémentaires ont été menées. La première, réalisée en laboratoire, a consisté à analyser pour des situations de travail de nuit, les modifications du sommeil, des rythmes biologiques, de la fatigue, de l'éveil ainsi que les performances mentales de sujets choisis selon de leurs habitudes de sommeil : matin-indéfini-soir et flexible-rigide. La seconde approche a été conduite sur le terrain dans le but d'étudier, dans des contextes professionnels variés : transport routier, contrôle de la navigation aérienne et travail en raffinerie, les relations entre les habitudes de sommeil de personnels travaillant en horaires postés ou décalés et l'impact de ce mode d'organisation du travail sur leur vie familiale et sociale. Ces diffférents résultats sont discutés par rapport aux modèles décrivant les effets du travail posté sur la santé et la vie sociale des opérateurs. Leur transposition pour définir des grilles de services est également proposée. Ceci permettrait de définir des horaires de travail en tenant compte des capacités d'adaptation des personnels concernés et d'envisager en complément la mise en place de mesures préventives destinées à aider ces personnels dans la gestion de leur sommeil et de la récupération de la fatigue.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 186 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2001PA05S020
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.