Etude de l'activation paradoxale de la transcription a partir du promoteur du ltr-vih-1 par les inhibiteurs de la transcription

par Céline Casse

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire

Sous la direction de Olivier Bensaude.

Soutenue en 2001

à Paris 5 .


  • Résumé

    L'actinomycine d (actd) et -amanitine sont des inhibiteurs frequemment utilises pour inhiber la transcription. De facon inattendue, la transcription a partir du promoteur ltr du virus de l'immunodeficience humaine acquise de type 1 (vih-1) est activee au niveau de l'elongation dans des cellules humaines et murines traitees avec ces drogues, alors que les promoteurs du cytomegalovirus humain et du gene de choc thermique hsp70 sont reprimes. L'activation du ltr-vih-1 ne fait pas intervenir les sequences b et tar presentes dans le promoteur et coincide avec une phosphorylation du domaine c-terminal (ctd) de la plus grande sous-unite de l'arn polymerase ii, rpb1. L'activation du ltr-vih-1 et la phosphorylation du ctd sont toutes deux inhibees par des inhibiteurs de ctd-kinases et en particulier par le 5,6-dichloro-1--d-ribofuranosyl-benzimidazole. L'efficacite avec laquelle ces composes bloquent la phosphorylation du ctd et la transcription in vivo est correlee avec leur capacite d'inhiber la kinase cdk9/pitalre in vitro. Ainsi le facteur positif de l'elongation de la transcription p-tefb contribuerait-il a la phosphorylation du ctd in vivo et a l'activation du ltr-vih-1 induite par l'actinomycine d.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. [187 p.]
  • Annexes : Bibliogr. f. 120-144

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.