Etude d'une hyperpression oculaire induite chez le miniporc : électrorétinographie et images du fond d'oeil par ophtalmoscopie laser à balayage

par Serge Georges Rosolen

Thèse de doctorat en Pharmacologie

Sous la direction de Yves Courtois.

Soutenue en 2001

à Paris 5 .


  • Résumé

    But : Le glaucome est un problème de santé publique. Le but de ce travail était de créer un modèle chronique d’hyperpression modérée par obstruction de l’angle irido-cornéen (AIC) chez le miniporc, espèce animale comparable d’un point de vue anatomo-fonctionnel à l’homme. Méthodes : Une solution de methyl cellulose à 4% a été injectée dans la chambre antérieure de l’œil gauche de six miniporcs de race Göttingen adultes et ophtalmologiquement normaux, l’œil droit servant de témoin. Des mesures régulières la pression intraoculaire (PIO) ont été régulièrement réalisées pendant 6 mois chez les animaux vigiles. Des images de fond d’œil ont été effectuées. La fonction visuelle neurosensorielle a été étudiée par électrorétinographie (ERG), incluant l’ERG flicker, l’ERG flash et l’analyse de l’onde i et des potentiels oscillatoires (OPs). Ces examens ont été réalisés dans les mêmes conditions 2 mois et 6 mois après l’injection. La technique utilisée a permis de réaliser des stimulations simultanées des deux yeux et d’en enregistrer les réponses. Des angiographies du fond d’œil ont été réalisées en utilisant un ophtalmoscope laser à balayage (SLO). Ces examens ont permis la mesure des temps de remplissage artério-veineux précoces. A la fin de l’étude des coupes histologiques de l’AIC et de la rétine ont été effectuées. Résultats : Tous les yeux traités ont présenté une mydriase, une papille à bords flous et de couleur modifiée avec une diminution du calibre des vaisseaux. Pour tous les animaux, la PIO de l’œil traité (35 mmHg) était augmentée par rapport à celle de l’œil témoin (29 mmHg). Les examens électrorétinographiques ont montré de légères modifications des paramètres avec une tendance à la diminution des amplitudes des ondes et une augmentation de leurs temps de culmination du côté de l’œil traité. Les enregistrements de l’onde i ont montré d’importantes modifications des réponses électrorétinographiques qui sont également retrouvées du coté non traité. Pour tous les animaux la visualisation du fond d’œil avec le SLO était possible et les mesures des temps de remplissage artério-veineux ont présenté une augmentation. Pour tous les animaux, les coupes histologiques réalisées au niveau de l’AIC ont montré du côté traité, son obstruction. Pour tous les animaux, les coupes de rétine effectuées en région juxtapapillaire ont révélé du côté traité une perte cellulaire au niveau de la couche des cellules ganglionnaires. Commentaires : Ce modèle animal est simple à réaliser. La transparence des milieux a été respectée, permettant d’effectuer des explorations fonctionnelles du fond d’œil. L’augmentation de la PIO a été reliée à l’obstruction de l’AIC. La perte des cellules de la couche ganglionnaire est probablement à relier à l’augmentation de la PIO. Ces différentes lésions ressemblent à celles rencontrées chez le sujet qui présente un glaucome chronique à angle ouvert. L’onde i, facile à enregistrer et son analyse en relation avec les modifications histologiques observées redonnent à l’électrophysiologie un regain d’intérêt dans l’arsenal des examens complémentaires de la fonction visuelle à mettre en œuvre, au cours du glaucome. Des essais pharmacologiques de substances hypotensives et neuroprotectrices devraient être appliqués à ce modèle. Ces résultats confirment l’intérêt du miniporc comme modèle de substitution au primate pour l’analyse du fond d’œil et de la fonction visuelle


  • Résumé

    Purpose : To evaluate a new animal model for hyperpressure induced glaucoma using minipig and to caracterize this model for visual function explorations. Materials and Methods : Intraocular hyperpressure were induced in one eye using an injection of methelylcellulose (4%) in the anterior chamber of six healthy adults Göttingen minipigs. Intraocular pressure measurements were periodically measured during six months in conscious animals. Retinography was performed to evaluate modifications of the eye fundus. Flicker electroretinograms and flash electroretinograms including i-wave and oscillatory potentials recordings were performed in the same conditions two months and six months after injection to evaluate the visual function. Binocular electroretinograms were evoked simultaneously for both eye with the use of two identical photostimulators. Scanning laser ophthalmoscope angiography were performed to evaluate arterio-venous filling time. Then, optical microscopy was performed to evaluate irido-corneal angle and inner retina layer. Results : For all animals, mydriasis was observed and eye fundus was modified including blurred rim of the optic disk and diminution of blood vessels caliber. For all animals, intraocular pressure were increased in treated eye (35 mmHg) versus control eye (29 mmHg). I-waves were altered in treated eyes two months after injection and were non-discernable six months after injection. For all animals, visualization of the fundus was possible using scanning laser ophthalmoscopy. Arterio-venous filling times were increased in treated eye versus control eyes. For all animals, in treated eye, optical microscopy revealed an irido-corneal angle obstruction and ganglion cells layer loss without any photoreceptor alteration. Comments : Our results suggest that this model, easy to perform, could be used to reproduce glaucoma hyperpressure in minipig. Conservation of transparence enables visual function explorations including neurosensorial and vascular assessments. Moreover, arterio-venous filling time increasing and i-wave alterations could be correlated with ganglion cells loss. These results suggest that minipig can be use to investigate neuroprotective drugs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 85-[90] p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr p. 74-85 (299 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPHB 8112
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.