Régulation de la synthèse protéique dans les neurones et les astrocytes

par Mehrdad Alirezaei

Thèse de doctorat en Pharmacie. Pharmacologie

Sous la direction de Joël͏̈ Prémont.

Soutenue en 2001

à Paris 5 .


  • Résumé

    Les trois principaux agents neurotoxiques libérés et/ou produits après une reperfusion qui suit un épisode isquémique provoquent une inhibition importante de la synthèse protéique. Nous avons précédemment montré que le glutamate, le principal neurotransmetteur dans le cerveau, provoque une augmentation du Ca2+ cytosolique responsable du blocage de la synthèse protéique au niveau de l'étape d'élongation. Au cours de ce travail nous avons montré que le Zn2+ inhibe profondément la synthèse protéique, induit une phosphorylation importante de eIF-2α et décroît le taux de polyribosomes suggérant que le Zn2+ bloque l'étape d'initiation. En revanche H2O2 provoque phosphorylation successive du facteur d'élongation, eEF-2 puis celle du facteur d'initiation eIF-2α, cette dernière apparaissant après des temps long > 15 min ou à des concentrations élevée > 150 ưM. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 194 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr f. 162-194

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPHB 7984
  • Bibliothèque : Collège de France. Bibliothèque patrimoniale.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : GLOW 567
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.