Etude du rôle de la NO-synthase de type 2 dans les conséquences physiopathologiques d'un traumatisme cérebral chez le rat

par Nicolas Royo

Thèse de doctorat en Pharmacie. Pharmacologie

Sous la direction de Catherine Verrecchia.

Soutenue en 2001

à Paris 5 .


  • Résumé

    Nous avons étudié l'implication de la NO-synthase inductible de type 2 (NOS2) dans les conséquences d'un traumatisme cérébral (TC). Nous avons utilisé un modèle de TC par percussion de fluide chez le rat, conduisant à une lésion corticale, un déficit neurologique et à un oedème cérébral. Nous avons mis en évidence une réaction inflammatoire, objectivée par une infiltration importante de polynucléaires neutrophiles et de macrophages, un oedème cérébral et une activation microgliale et astrocytaire. Puis nous avons observé une diminution quasi-totale de l'activité enzymatique NOS constitutive Ca2+-dépendante accompagnée de l'apparition d'une activité NOS Ca2+-indépendante. Le traitement par L-NAME, un inhibiteur non sélectif des différentes isoformes de NOS, réduit le volume de la lésion, suggérant un rôle délétère du NO. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 270 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr f. 229-270

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPHB 7982
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.