Récepteur à la cholécystokinine de type 2 : étude des voies de signalisation intracellulaires et rôle sans la régulation du système opioi͏̈de endogène

par Blandine Pommier

Thèse de doctorat en Pharmacochimie moléculaire

Sous la direction de Christiane Garbay.

Soutenue en 2001

à Paris 5 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous avons montré que la stimulation des récepteurs CCK2 entraîne la libération d'acide arachidonique par l'intermédiaire d'une phospholipase C couplée à un protéine Gq et d'une phospholipase A2 couplée à une protéine G sensible à la toxine pertussique. Nous avons également montré que certains antagonistes spécifiques des récepteurs CCK2 étaient vraisemblalement capables de stabiliser le récepteur dans une conformation donnée, entraînant un blocage préférentiel d'une voie de signalisation par rapport à l'autre. Nous avons observé que la mutation de certains acides aminés hautement conservés dans les récepteurs à sept domaines transmembranaires (F347A et K334M/K334T/R335L) entraînait une perte de l'activation de la phospholipase C sans inhiber totalement la libération d'acide arachidonique. Nous avons par la suite étudié le système opioi͏̈de endogène de souris transgéniques déficientes en récepteur CCK2. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (217-[37] p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr p. 178-217

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPHA 7976
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.