L' esprit sociologique et son destin

par Frédéric Gonthier

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Bernard Valade.

Soutenue en 2001

à Paris 5 .


  • Résumé

    Ce que nous voulons faire, ce n'est pas résoudre les difficultés impliquées par la tradition sociologique en tant que pluralité irréductible de perspectives théoriques sur le social. A partir d'une réflexion sur les textes fondateurs de la pensée sociologique classique, il s'agit de retrouver à un autre niveau de signification, au double plan de l'histoire des idées et de la pensée collective, la manière dont la sociologie représente une certaine façon pour les individus d'organiser leur installation dans le monde et de penser leur communauté d'activités. La genèse de son discours appelle à être réinscrite dans un espace symbolique et imaginaire particulier, celui de la modernite��, qui se caractérise paradoxalement par l'assomption de l'homme en fondement absolu du sens, et par une division infiniment reconduite de la société avec son sens à être. En riposte contre cette scission d'avec le sens, la tradition sociologique érige la figure d'une société réconciliée dans l'acte scientifique où elle prend connaissance de soi. Elle définit une forme spécifique de conscience sociale, qui est intégralement subordonnée à la possibilité d'une science objective de la société. La connaissance du social doit alors donner aux hommes la maîtrise de leur société ; elle doit les élever vers la domination métascientifique sur leur propre monde de significations. (. . . )

  • Titre traduit

    The sociological spirit and its destiny


  • Résumé

    This is not an attempt to solve the inherent complexity of sociology which is a plurality of theoretical views on social phenomena. From an analysis of classical texts, the aim is to consider sociology as a fundamental element giving mankind the possibility to assimilate the meaning of its community and to organize itself in the world. The genesis of sociology is linked to modernity, which represents a symbolical and imaginary space characterized by the assumption of mankind to the origin of sense and, therefore, by a permanent division of society with itself. Against the principle of this division, the sociological tradition erects a principle of reconciliation. It sets itself up as allowing a social conscience that could completely be founded in the scientifical objectivity it defines. The knowledge of social phenomena is supposed for manking to master its own world of meaning. (. . . )

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. 616 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5694
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.