Chambres d'hôtes à la ferme et autonomie de la femme en agriculture

par Christophe Giraud

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de François de Singly.

Soutenue en 2001

à Paris 5 .


  • Résumé

    Les transformations des rapports hommes/femmes dans la société française depuis les années 60 ont aussi touché le monde agricole. La recherche féminine d'une identité professionnelle et sociale indépendante de l'époux transforme les pratiques agricoles. L'émergence de l'activité de chambres d'hötes est analysée à travers ce prisme de la recherche d'autonomie et d'individualisation. L'enquête, constituée principalement de quarante entretiens semi-directifs individuels réalisés en Charente-Maritime auprès des hommes et des femmes assurant ou ayant assuré une activité d'accueil à la ferme, a permis d'opposer deux situations. Les cas d'activité touristique menée par les maris constituent une recherche de revenus pour l'exploitation et s'accompagnent d'un renforcement de la division sexuelle du travail. L'accueil s'intègre alors à l'exploitation et le travail féminin y reste en grande partie invisible. En revanche, quand les épouses sont responsables de l'accueil, elles disposent, sur cette scène productive, d'une autonomie importante dans l'exécution et la définition des tâches, ce qui ne va pas sans générer des tensions nouvelles au sein du couple. Le pouvoir acquis sur la scène touristique ne s'étend toutefois que partiellement à l'exploitation. L'accueil marchand protège l'épouse d'un rôle de gestionnaire des aléas agricole, mais son pouvoir d'orchestration sur la ferme reste faible. Les bénéfices touristiques constituent des ressources qu'elle peut faire jouer dans le cercle domestique et qui lui procurent un plus grand pouvoir décisionnel (quant à la consommation, l'équipement, l'ameublement). L'accueil marchand, du fait des transformations qu'il entraîne, amène la recomposition des identités des acteurs, et permet notamment la construction d'une identité féminine plus indépendante, dans ses dimensions professionnelle, territoriale et personnelle.

  • Titre traduit

    Bed and Breakfast in farms and women's autonomy in the farming world


  • Résumé

    The transformations undergone by gender relations in France since the sixties have also had an impact on the farming world. The quest of women for a social and professional identity, independent from their husband's, modifies farming practices. The emergence of the Bed and Breakfast activity is analysed in terms of this quest for autonomy and individualisation. The present enquiry is principally based on forty interviews carried out in the Charente-Maritime region with both men and women who have or have had a board and lodging activity. This enables us to map out two contrasting situations. When the husband takes on the tourist activity it becomes an additional source of income for the farm and accentuates the sexual division of labour. The accommodation activity is then integrated into the farming activity and the women's contribution rmains largely invisible. . . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 473 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 450-462

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.