Vieillissement normal et détection d'incongruités faciales : déficits cognitifs, réorganisations cérébrales ? Approche comportementale et électrophysiologique

par Laurence Chaby

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Nicole Fiori.

Soutenue en 2001

à Paris 5 .


  • Résumé

    Ce travail de thèse s'inscrit dans le cadre général de l'étude d'un système complexe de traitement de l'information et de sa plasticité. Il concerne l'évolution des bases neurales du traitement des visages chez l'adulte au début du vieillissement. Appliquant une méthode originale s'appuyant sur une double approche, comportementale et électrophysiologique, nous avons cherché à comprendre comment les processus mis en jeu dans le traitement de modifications au sein de visages connus, sont affectés dans la phase précoce du vieillissement, c'est à dire entre 45 et 60 ans. Notre démarche générale a consisté à mettre en relation les performances au plan comportemental (en termes de réussite aux tâches et de vitesse de réponse) et les potentiels évoqués cognitifs. . .

  • Titre traduit

    Normal aging and detection of face incongruities : cognitive impairments, cerebral reorganizations ? Behavioral and electrophysiological studies


  • Résumé

    This thesis lies within the general framework of the study of a complex information processing system, and of its plasticity. It focuses on the evolution of the neural bases of face processing througn adult age. Applying an original method based on a coupled behavioral and electrophysiological approach, we studied how the mechanisms involved in the processing of modified known faces are affected in the early phase of aging, i. E. Between 45 and 60 years. Our general strategy consisted in comparing the performances at the behavioral level (in terms of accuracy and speeed of responses), and the cognitive evoked potentials that occur during the processing of information underlying task performance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 243 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5481
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.