Aspects chirurgicaux dans les traitements expérimentaux des dégénérescences rétiniennes

par Pascal Dureau

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Marc Abitbol.

Soutenue en 2001

à Paris 5 .


  • Résumé

    Les pathologies dégénératives de la rétine sont la cause majeure de la cécité dans les pays développés. De nombreux modèles animaux existent, principalement chez les rongeurs, les chiens et les chats. Ces modèles sont le plus souvent héréditaires, avec des mutations qui peuvent être retrouvées dans certaines maladies humaines. Les modèles transgéniques permettent également de reproduire ces mutations et leurs conséquences phénotypiques. Enfin le phototraumatisme est un autre mode de création d'une dégénérescence rétinienne chez l'animal. Les premières tentatives de traitement expérimental des dégénérescences rétiniennes ont été les greffes de rétine. L'abord chirurgical postérieur trans-scléral est préféré chez les petits animaux en raison de la taille du cristallin et du faible volume vitréen. Chez les animaux plus grands, un abord trans-vitréen après vitrectomie permet d'aborder directement la rétine. Ainsi peuvent être greffées des cellules rétiniennes dissociées ou des couches cellulaires intactes. L'efficacité de ces greffes est surtout préventive, la complexité de l'architecture rétinienne rendant difficile sa reconstitution. La thérapie génique par apport du gène manquant à l'aide d'un vecteur viral et l'injection de facteurs de croissance nécessitent également un abord chirurgical de l'œil. L'administration est généralement intravitréenne ou sous-rétinienne chez les murins, après création d'un orifice de sclérotomie. L'efficacité est, ici encore, principalement préventive. La création de prothèses destinées à remplacer la rétine et réaliser l'interface avec le nerf optique est à un stade préliminaire mais porte l'espoir d'une réhabilitation visuelle chez les patients déjà aveugles. Dans toutes les thérapeutiques expérimentales des dégénérescences rétiniennes, l'aspect chirurgical est une des premières étapes et conditionne largement le résultat.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 104-24f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque médicale Cochin-Port Royal (Paris). Service commun de la documentation. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 2001 / 07
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.