Quantification de la progression virale dans les rétinopathies à CMV par des techniques d'analyse d'images fondées sur des méthodes d'apprentissage par l'exemple

par Djamel Brahmi

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Bernard Fertil.

Soutenue en 2001

à Paris 5 , en partenariat avec Université René Descartes (Paris). Faculté de médecine Cochin Port-Royal (autre partenaire) .


  • Résumé

    La rétinite à cytomégalovirus (CMV) est l'infection oculaire opportuniste la plus fréquente et la première cause de cécité chez les malades du SIDA. Elle est caractérisée par une plage de nécrose rétinienne. Sans traitement, la progression de la rétinite se traduit par une extension irréversible de l'infection sous la forme d'un front de nécrose active. Un suivi ophtalmologique régulier de la rétinite à CMV doit donc être instauré. L'enjeu de cette thèse est de mettre au point une méthode permettant, par la comparaison d'angiographies numérisées, de quantifier de façon précise l'avancée du front de nécrose. Il serait ainsi possible d'apprécier et de comparer l'efficacité des traitements et de dépister précocement les récidives éventuelles. Notre approche repose sur deux étapes : la Segmentation des images et la Comparaison des zones segmentées. Compte tenu de la grande variabilité (de formes, de texture, de contraste) des régions d'une angiographie à l'autre et 'un individu à l'autre, les méthodes classiques de segmentation peuvent être difficilement utilisées dans le cadre d'applications devant fonctionner en routine clinique. Nous proposons d'éviter la phase critique de segmentation, en construisant un ensemble d'images dérivées de chaque angiographie où seront identifiées les régions de rétine saine et de rétine pathologique, à l'aide d'une méthode neuromimétique de type vision direct, fonctionnant par apprentissage en s'appuyant sur l'expérience des cliniciens. La seconde étape consiste, après une phase de recalage, à apprécier l'évolution de la zone infectée afin d'évaluer la progression virale. Une telle étude nécessite au préalable de juger de la pertinence statistique des mesures rendant comptes de l'avancée du front de rétinite. Ainsi au cours de cette étape, on s'est intéressé à la caractérisation de la précision locale des fronts de nécrose afin de déterminer si la différence observée entre deux frontières est significative ou non. Une étude quantitative sur une centaine d'images d'angiographie de la rétine a permis de valider notre système d'analyse, en comparant nos résultats avec ceux des praticiens. L'approche proposée permet de quantifier de manière objective et reproductible la progression de la rétinite à CMV au cours du temps.

  • Titre traduit

    Quantification of viral progression in CMV retinopathy by image processing methods based on learning by sample approach


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 176 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 171-176

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle médecine et odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PARIS 5 COCHIN_2001_no_D004
  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque médicale Cochin-Port Royal (Paris). Service commun de la documentation. Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.