Romantisme et "esprit d'enfance"

par Nelly Robert-Géraudel-Dussausse

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Michel Crouzet.

Soutenue en 2002

à Paris 4 .


  • Résumé

    Le dix-neuvième siècle assiste à la naissance d'une enfance que son caractère d'éternité oppose totalement à celle, issue de la tradition chrétienne, qui se distinguait par son inachèvement. Cette nouvelle enfance, dont l'avènement est intimement lié au développement de la pensée et de la sensibilité romantiques, et notamment de la revendication fondamentale de soi, possède une dimension mythique en ce qu'elle ne se conçoit plus comme un état transitoire, mais comme une autre façon d'exister. Le nom d'"esprit d'enfance" est donné à cette enfance ontologique. La fascination du souvenir d'enfance, l'idéalisation de l'innocence enfantine dont l'homme romantique se fait le protecteur, la compassion pour les souffrances de l'enfant, l'apologie de l'universelle analogie qui se révèle au niveau du jeu des correspondances et la volonté d'accéder à la connaissance poétique font de l'"esprit d'enfance" la clef de voûte de la pensée romantique. Cette philosophie trouve son origine chez l'enfant mais s'est développée grâce à la reconnaissance d'un certain nombre d'analogues, dans le cadre d'une religion de l'humanité et d'un mouvement de retour à l'ordre primordial.

  • Titre traduit

    Romanticism and "childhood spirit"


  • Résumé

    The nineteenth century is a witness to the birth of a childhood whose everlasting character faces the one which, out of Christian tradition, was marked out by its own incompletion. This new childhood, whose advent is closely connected to the development of the romantic thought and sensitivity and notably the fundamental self-demand, possesses a mythical dimension in the fact that it is no longer conceived as a transitional state but as an other way of existing. This ontological childhood is called "childhood spirit". The fascination of the childhood memory, the idealisation of the child's innocence of which the romantic man is the guardian, the compassion towards the child's suffering, the apology of the universal analogy brought to light at the level of the correspondences set and the will to attain the poetical knowledge make that the childhood spirit is the cornerstone of the romantic mind. This philosophy originates in the child but has grown thanks to the recognition of a number of analogues within the framework of a religion of humanity and of a backward move to the primordial order.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (563 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 398 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5258
  • Bibliothèque : Collège de France. Bibliothèque patrimoniale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : BLIN 135
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.