Les Figures du "double" chez Samuel Beckett

par Soo-Hyun Lim

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Michel Autrand.

Soutenue en 2002

à Paris 4 .


  • Résumé

    Signe représentant le doute, l'hétérogénéité et l'altérité du sujet, le double introduit dans les textes littéraires, en général, une relation conflictuelle entre soi-même et l'autre. L'univers de Samuel Beckett est marqué par ce motif du double, de son origine biographique à ses derniers textes. Ecrivain se divisant entre deux mondes, Irlande et France, anglais et français, bref, " moi " et l'autre, Beckett met constamment en cause l'identité du sujet, dans sa vie ainsi que dans son écriture, pour témoigner des surgissements de deux présences contradictoires, à la fois même et différente, d'où résulteront les diverses figures du dédoublement, exprimant et exprimé, percevant et perçu, imaginant et imaginé, créateur et créature, voix et corps : " tout se divise en soi-même ", comme le résume l'un des personnages beckettiens. La rigueur et la spécificité de Beckett résident dans cette quête persistante et permanente du soi, pouvant être qualifiée d'esthétique du double.

  • Titre traduit

    The figure of the "double" in Samuel Beckett


  • Résumé

    The signifier of doubt, heterogeneousness and otherness of the subject, in literature the double generally introduces a conflictory relationship between the self and the other. The world of Samuel Beckett is marked by the motif of the double, from his personal beginnings to his last texts. A writer divided between two worlds, those of Ireland and France, English and French, in short, " myself " and the other, in his life and writing, Beckett continually calls into quessiton the identity of the subject, testifying to the emergence of two contradictory presences, at once the same and different, which result in the various figurations of doubleness - expresser and expressed, perceiver and perceived, deviser and devised, creator and created, voice and body. Beckett's rigour and particularity lie in this persistent and continual quest after the self, which can be characterised as the aesthetics of the double.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (498 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 310 réf. bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5472

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6276
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.