Storia Patria : histoire, pouvoir et société à Florence au XVIIe siècle

par Caroline Callard

Thèse de doctorat en Histoire moderne

Sous la direction de Denis Crouzet.

Soutenue en 2001

à Paris 4 .


  • Résumé

    Le pouvoir des Médicis, banquiers apparus sous la république et faits ducs de Toscane en 1530 à˜l'issue d'une guerre contre leur propre patrie, souffre d'un manque de légitimité originel. Quelles sont les solutions que les Médicis vont pouvoir apporter au casse-tête d'une Storia Patria glorieuse, mais devenue dangereuse à˜l'heure du "déclin" ? Comment la dynastie parviendra-t-elle à˜se doter d'une histoire légitimatrice ? La démonstration s'organise en trois étapes : la première fait apparaître la disparition de l'historiographie florentine au "Seicento" en partant de la censure qui lui est imposée et qui révèle ce que les Médicis ont considéré comme relevant du secret de l'Etat. Le second volet de l'analyse s'est attaché à ˜ démontrer comment les Médicis ont porté l'histoire toscane "hors" de Florence et de son paysage républicain. Une dernière partie met à jour l'existence, face au tabou de l'histoire, d'une prolifération des "pratiques historiennes", pratiques non pas tournées vers l'écriture de l'histoire, mais vouées à sa seule connaissance ; en étudiant, pour finir, les lieux de son réinvestissement social, politique, symbolique.

  • Titre traduit

    Storia Patria : History, power and society in 17 th century Florence


  • Résumé

    The power of the Medici, bankers which appear under the Republic and become dukes of Tuscany in 1530 as a result of a war against their own fatherland, is suffering an original lack of legitimacy. What solutions will they be able to bring to the headache of a glorious, but dangerous during a time of decline, Storia Patria ? How will the dynasty manage to produce a story to found their power on ? Three are the stages of the demonstration : the first one points out the disparition of florentine's historiography during the seicento, after the study of censorship which reveals what the Medici considered as secrets of State. The second stage of the demonstration shows how they bring tuscan history "out of" Firenze and its republican frame. The last part brings to light the existence of proliferating historian practices, which are not bent towards the writing of history, but vowed to its sole knowledge - thus studying the ways and places of its symbolic, politic, and social "reinvestment".

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par PUPS à Paris

Le Prince et la République : histoire, pouvoir et société dans la Florence des Médicis au XVIIe siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (763 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 400 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5133

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5607
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par PUPS à Paris

Informations

  • Sous le titre : Le Prince et la République : histoire, pouvoir et société dans la Florence des Médicis au XVIIe siècle
  • Dans la collection : Collection du Centre Roland Mousnier , 35
  • Détails : 1 vol. (458 p.-[8] p. de pl.)
  • ISBN : 978-2-84050-516-7
  • Annexes : Bibliogr. p. 423-454. Notes bibliogr. Chronol.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.