Monnayage d'or, d'argent et de bronze du "koinon" étolien

par Dimitra Tsagkari

Thèse de doctorat en Histoire antique

Sous la direction de Olivier Picard.

Soutenue en 2002

à Paris 4 .

  • Titre traduit

    ˜The œGold, silver and bronze coinage of the Aetolian League


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le "Koinon" étolien, fondé au lendemain de la victoire de Philippe II à Chéronée et après l'annexion de Naupacte par les Etoliens, en 338, devint l'Etat le plus grand de la Grèce centrale et joua le premier rôle dans l'histoire politique du IIIe siècle et de la première moitié du IIe siècle avant J. C. Malgré sa brève existence, la Confédération nous a laissé un monnayage très riche. Elle frappa des monnaies d'or, d'argent et de bronze qui se répartissent en cinq séries. La première série a été frappée quelques années après la fondation du "Koinon" et elle ne comporte que des bronzes. Les monnaies d'or (statères et drachmes) et les monnaies d'argent (tétradrachmes, didrachmes, drachmes et trioboles) sont liées aux activités militaires de la Confédération. Les émissions monétaires d'or et d'argent les plus importants en volume datent de la guerre démétriaque (239-229) et la guerre des alliés (220-217), les deux événements les plus importants dans l'histoire du "koinon". Les dernières émissions se placent en 155-150, mais les pièces étoliennes continuèrent à circuler même pendant le Ier siècle avant J. C.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 450 p.
  • Notes : Thèse non reproduite car non corrigée
  • Annexes : 223 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5357
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.