La notion de jeu dans l'économie de la pensée de Martin Heidegger

par Martina Roesner

Thèse de doctorat en Histoire de la philosophie

Sous la direction de Jean-François Courtine et de Günter Figal.

Soutenue en 2001

à Paris 4 .


  • Résumé

    Partant de la problématique du dépassement de la métaphysique, la thèse se propose d'examiner la présence et la portée du paradigme ludique dans la critique heideggérienne de la rationalité. Notre travail soutient la possibilité d'une lecture intégrale de la pensée heideggérienne à la lumière de la notion du jeu, à condition de considérer celle-ci, non pas comme un élément lexical isolé, mais comme structure polysémique permettant d'unifier les différents thèmes fondamentaux de notre auteur. Si Heidegger développe d'abord sa conception du jeu phénoménal sur fond de critique de la métaphysique traditionnelle, celle-ci se trouve par la suite réinterprétée comme phénomène qui relève, au même titre que l'étant, du mouvement ludique de l'histoire de l'être. Chez le Heidegger tardif, cette fusion entre l'étant et l'histoire de la pensée dans le même espace de jeu est à nouveau dépassée au profit des deux conceptions distinctes du "jeu du quadriparti " et du jeu musical respectivement.

  • Titre traduit

    Play as a key notion to the interpretation of Heidegger's philosophy


  • Résumé

    The present thesis attempts to examine both use and significance of the notion of play in Heidegger's criticism of rationality with regard to the "overcoming of metaphysics". Our claim is that it is possible to interpret the whole of Heidegger's thought from the viewpoint of play provided this notion is not considered a simple lexical element but a multidimensional structure that makes the different main topics of heideggerian philosophy appear in their conceptual unity. While the young Heidegger still has a tendency to oppose traditional metaphysics to his own phenomenology based on play, the mature Heidegger eventually comes to consider metaphysics itself a phenomenon within the play of the history of being. During the last period of his development, however, this fusion of worldly phenomena and the history of thought within the same free space is again broken up by assigning them to two different forms of play, i. E. The play of the fourfold and the musical play respectively.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par Kluwer Academic Publishers à Boston, Dordrecht

Metaphysica ludens : das Spiel als phänomenologische Grundfigur im Denken Martin Heideggers


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (537 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 993 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5118
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par Kluwer Academic Publishers à Boston, Dordrecht

Informations

  • Sous le titre : Metaphysica ludens : das Spiel als phänomenologische Grundfigur im Denken Martin Heideggers
  • Dans la collection : Phaenomenologica , 167
  • Détails : 323 p.
  • ISBN : 1-402-01234-9
  • Annexes : Notes bibliogr. p. 311-319. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.