Enquête sur les œuvres perdues de Sénèque le Philosophe

par Pascaline Samier et Sénèque

Thèse de doctorat en Études latines

Sous la direction de Jean-Marie André.

Soutenue en 2001

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'œuvre de Sénèque le Philosophe (vers 1 après J. -C. -65 après J. -C. ) fut bien plus vaste que celle qui nous est parvenue. En nous fondant sur la récolte effectuée par F. Haase (édition Teubner, Leipzig, 1853), nous proposons une traduction française et un commentaire des différents témoignages et fragments que nous ont laissés les Anciens, en particulier les premiers apologistes chrétiens (Lactance, Saint Jérôme, Saint Augustin). Les fragments de traités moraux : De matrimonio, De amicitia, De superstitione, Exhortationes, De immatura morte, Moralis philosophiae libri sont les plus significatifs et enrichissent l'enseignement du philosophe stoi͏̈cien. Mais auprès de ses contemporains, il avait aussi une réputation d'homme de science : dès sa jeunesse et lors de son exil en Corse, il manifesta en effet un vif intérêt pour les questions scientifiques et géographiques, comme en témoignent les titres : De motu terrarum, De forma mundi, De lapidum natura, De piscium natura, De situ Indiae, De situ et sacris Aegyptiorum. D'autres ouvrages en liaison étroite avec sa vie complètent l'image du personnage. La période d'activité politique le conduisit à composer de nombreux discours (orationes) ; il étendit sa correspondance (epistulae) à d'autres que Lucilius ; il s'essaya aux œuvres poétiques (poemata), écrivit une biographie de son père (De vita patris) ; et finalement transmit ses dernières paroles (Postrema verba ante mortem et codicilli). En outre, certaines œuvres disparues (peut-être le De officiis) peuvent être étudiées à travers leur réutilisation dans deux recueils de l'Antiquité tardive : l'anonyme De remediis fortuitorum liber et la Formula honestae vitae de Martin de Braga (VIème siècle après J. C. ).

  • Titre traduit

    Inquiry into the lost works of Seneca the Philosopher : translation and commentary of the various fragments ans statements


  • Résumé

    The works of Seneca the Philosopher (circa 1 A. D. -65 A. D. ) were much wider than what is known to us. According to what F. Haase (Teubner, Leipzig, 1853) gathered, we offer a French translation and a commentary of the various statements and fragments that the Anciens left to us, especially the first Christian apologists (Lactance, Saint Jerome, Saint Augustin). The most significant essays are the ones concerning moral science (De matrimonio, De amicitia, De superstitione, Exhortationes, De immatura morte, Moralis philosophiae libri) and they enhance the teaching of the Stoicist philosopher. But among his contemporaries he was considered as a man of science : from his youth and his Corsican exile, he displayed a sharp interest for scientific and geographical matters, as reveal the titles : De motu terrarumn De forma mundi, De lapidum natura, De piscium natura, De situ Indiae, De situ et sacris Aegyptiorum. Some other works, tighly connected with his life, enhance the stature of the man. His involvement in politics brought him to issue numerous speeches (orationes), he widerned his correspondence to others than Lucilius (epistulae), he experimented some poetry, he wrote a biography of his father (De vita patris) and ultimately reported his last words (Postrema verba ante mortem et codicilli). Furthermore some lost works (De officiis probably) can be studied through their renewed use in two compilations from the late Ancient times : anonymous De remediis fortuitorum liber and Formula honestae vitae by Martin of Braga (6th century A. D. ).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (547 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 608 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Bibliothèque de Philosophie - Lettres anciennes.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE SAM 207
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5110 (1-2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5559
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 826
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.