Origine et diffusion des bibliothèques en Grèce ancienne du VIe siècle au Ier siècle av. J. C.

par Maud Bellier-Chaussonnier

Thèse de doctorat en Histoire et civilisation de l'Antiquité

Sous la direction de André Laronde.

Soutenue en 2001

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'enquête reconsidère les implications supposées de l'apparition de l'écrit et prend en compte les mentalités, freins possibles à la diffusion des bibliothèques. Les sources parlant de la bibliothèque de Pisistrate relèvent d'une traditoion unique à trois paliers : on parla d'insertion de vers par Athènes dans les poèmes d'Homère, puis d'une édition, enfin de l'existence d'une bibliothèque, dont l'historicité est contestable. Le souvenir d'une diffusion des pratiques scriptives alors plus manifeste et des fêtes dut imposer l'hypothèse de sa création. L'existence de bibliothèques de cités, de jeunes particuliers privilégiés, de dirigeants, d'auteurs et d'enseignants. L'examen du contexte et l'établissement d'un catalogue des représentations montrent des coffres de particuliers contenant quelques rouleaux de poésie. Les parodies d'Aristophane, les réminiscences hérodotéennes chez d'autres auteurs sont des indices de recours aux livres. Les cercles orphiques, les médecins durent en réunir, hors de la cité. Les philosophes en possédèrent sans qu'il faille leur attribuer une volonté d'exhaustivité. Outre Alexandrie et Pergame, cas particuliers, plusieurs bibliothèques virent le jour aux IIIe et IIe siècle. La cité, par souscription ou offrandes, s'impliquait. Plus que l'amour de la culture ou l'influence d'Alexandrie et celle d'Aristote, le pragmatisme dut primer : garantir des fêtes de qualité, des requêtes argumentées et une paideia. Mais toute cité ayant un gymnase n'avait pas nécessairement de bibliothèque. A propos d'Alexandrie, le fameux universalisme est contestable surtout pour les débuts. Enfin, les catalogues montrent un fonds moyen d'un millier de rouleaux. La diffusion des bibliothèques en Grèce fut un phénomène endogène et exponentiel. D'où leur apparition subite au sein des témoignages.

  • Titre traduit

    Origin and diffusion of libraries in ancient Greece from the VIth century B. C. To the Ist century B. C.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (876 p.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : 1291 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5267 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.