Aléas et risques naturels en montagne : apports et limites d'un Système d'Information Géographique (SIG) : application au haut bassin versant du Drac (Hautes-Alpes, France)

par Anne Lacambre

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean-Pierre Peulvast.

Soutenue en 2001

à Paris 4 .


  • Résumé

    Forme et processus d'érosion sont étudiés dans deux vallées alpines qui forment les sources du Drac (communes d'Orcières et de Champoléon, Hautes-Alpes, France). En plus de l'inventaire des secteurs touchés par les nombreux aléas et risques (avalanches, crues, coulées de débris, mouvements de terrain), la perception de ces risques par les habitants a été analysée. Mais, pour mieux comprendre le fonctionnement des processus d'érosion et surtout les causes de leur déclenchement, un Système d'Information Géographique (SIG) a été mis en place. Le maximum de paramètres du milieu est pris en compte, grâce à des cartes thématiques (données topographiques, climatiques, lithologiques, biogéographiques). Le croisement de toutes ces données est ensuite effectué pour créer cartes d'aléas et cartes de risques. Une réflexion sur la méthodologie développée a enfin été menée. En effet, le SIG, s'il présente quelques inconvénients, n'en demeure pas moins un outil nécessaire pour traiter en général des problèmes d'aménagement, et en particulier des aléas et risques naturels dans des communes de montagne où l'homme est confronté à de nombreux phénomènes d'érosion.

  • Titre traduit

    Natural hazards and risks in mountain : contribution and limits of a Geographical Information System (GIS) : the case of the upper Drac watershed (Hautes-Alpes,France)


  • Résumé

    Erosional forms and processes are studied in the two alpine valleys which constitue the Drac springs (Orcières and Champoléon communes, Hautes-Alpes, France). In addition to the inventory of the areas concerned by the numerous hazards and risks (avalanches, floods, debris flows, landslides), the population perception of these risks is analysed. But, to understand the functionning of the erosional processes, and especially their setting off causes, a Geographical Information System (GIS) is created. The greatest number of the natural environment parameters are to be considered, thanks to thematic maps (topographic, climatic, lithologic, biogeographic data). The intersection of all these data is done to create hazards and risks maps. Finally remarks are carried out on the developped methodology. Although the GIS contains a few weak points, this method remains an essential tool to deal with development questions and particularly natural hazards and risks in mountainous valleys where man is confronted with numerous erosional processes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (447 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 296 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5071 (1-2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4533
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 1953
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.