Roland Simounet, architecte (1927-1996) : oeuvres et rayonnement

par Kumiko Soda

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Bruno Foucart.

Soutenue en 2001

à Paris 4 .


  • Résumé

    Roland Simounet est l'une des grandes figures de l'architecture française de la deuxième moitié du XXe siècle. Comme Le Corbusier et Tadao Ando, il fait partie de la famille des architectes autodidactes qui n'ont pas eu de diplôme et qui pourtant ont fortement marqué leur temps par leurs oeuvres et leur personnalité. Architecte français d'origine algéroise, il est aujourd'hui célèbre en France principalement pour ses musées : le musée de Préhistoire d'Ile-de-France de Nemours (1976-80), le musée d'Art moderne du Nord de Villeneuve-d'Ascq (1979-83), la rénovation et l'aménagement de l'Hôtel Salé en musée Picasso de Paris (1976-85), ainsi que l'Ecole Nationale Supérieure de Danse de Marseille (1985-92) et, parmi les logements pour celui de Saint-Denis-Basilique (1977-85). En dehors de la France, sa carrière se déroule principalement en Algérie - Cité de transit Djenan el-Hasan à Alger (1956-58), Nouvelle agglomération de Timgad (1958-60)-, avec un épisode à Madagascar - Résidence universitaire à Tananarive (1962-71). Basées sur ses expériences au coeur d'un bidonville d'Alger, avec économie des moyens, en respectant le site et par le jeu de la lumière, ses oeuvres concrétisent le le "luxe de la simplicité". Portant toujours un regard attentif aux hommes, la plus fondamentale des leçons de Roland Simounet reste celle de l'humanisme.

  • Titre traduit

    Roland Simounet, architect (1927-1996)


  • Résumé

    Roland Simounet is one of a great french architect in the latter half of the 20th century. He learned and studied by himself and considered as a family of architects without diploma like Le Corbusier and Tadao Ando. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1293 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 399 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 5062 (1-4)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5255
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2843
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.