Effets de la contre-intentionnalité : l'éthique de Levinas

par Fiorenza Gamba

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Luc Marion.

Soutenue en 2001

à Paris 4 .


  • Résumé

    La contre-intentionnalité est un terme au son âpre, une quasi déclaration de guerre contre la phénoménologie, mais l'adverbe contre indique aussi l'idée de mouvement, de direction opposée, et d'intensité égale à l'action originaire. L'intentionnalité est le concept clé de la phénoménologie sur laquelle se fonde la spéculation levinasienne et l'éthique comme philosophie première, opposée, à la connaissance, se fonde sur un mouvement contraire à l'intentionnalité, la contre-intentionnalité, justement. Ceci se traduit dans le fait que la phénoménologie est un aspect de la philosophie de Levinas qu'il n'est pas possible d'éliminer, par conséquent son éthique est construite avec l'aide de cet instrument méthodologique. La contre-intentionnalité comme modalité éthique s'inscrit dans un cercle paradoxal qui ne peut être compris qu'en se concentrant sur l'aspect du mouvement. Un mouvement qui parvient au sujet de l'extérieur, de l'altérité, mais aussi un mouvement dont la possibilité dérive de l'intentionnalité, comme mouvement originaire qui dépasse la subjectivité en se faisant passivité, responsabilité pour l'autre jusqu'à se faire amour. Premier moment du mouvement est la rupture de la totalité, qui provoque une séparation qui ne se réduit pas à une simple fragmentation, au contraire détermine une subjectivité accueillant l'autre dans une tension qui est significative de la relation éthique comme effet de la contre intentionnalité, cela montre aussi l'équivoque du sujet qui, entendu comme inversion de l'intentionnalité, apparait individualise, et non dispersé par l'inversion. Ainsi se précisent les effets de l'éthique levinasienne : l'unicité du moi, condition nécessaire pour recevoir l'autre, l'importance de la sensibilité comme lieu de la signification éthique, qui souligne l'importance de l'incarnation du sujet humain dans l'éthique; le dialogue comme modalité de la relation éthique.

  • Titre traduit

    Effects of counter-intentionality : Levinas's ethics


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 328 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 62 ref.

Où se trouve cette thèse ?