Le rapport enseignant-enseigné dans les Relations des Jésuites de la Nouvelle-France (1632-1672)

par Caroline Montel Glénisson

Thèse de doctorat en Didactologie des langues et des cultures

Sous la direction de Geneviève-Dominique de Salins.

Soutenue en 2001

à Paris 3 .


  • Résumé

    C'est à un étrange ballet, joué il y a trois cents ans par les meilleurs professeurs de langue latine de leur époque et par les Amérindiens du Canada, que nous convient Les relations des Jésuites de la Nouvelle-France (1632-1672). Cette thèse a pour but d'analyser une expérience pédagogique hors du commun qui trouve ses références dans la Ratio studiorum, monument didactique ignoré jusqu'à ce jour par les historiens de la didactologie des langues et des cultures. A travers le corpus des Relations, nous découvrons les techniques d'apprentissage de la langue et de la culture de "l'Autre" amérindien mises en place par les enseignants jésuites comme préalable à leur pédagogie de la communication. . .

  • Titre traduit

    The teacher-student relationship in the Relations des Jésuites de la Nouvelle-France (1632-1672)


  • Résumé

    The Relations des Jésuites de la Nouvelle-France (1632-1672), written accounts of Jesuit missionaries' work in the seventeenth century, offer a unique perspective on the interaction between the finest contemporary language professors and the Amerindian populations of present-day Canada. This thesis analyzes the uncommon pedagogical relationship that this encounter yielded and whose references are found in the Ration studiorum, a didactic masterpiece that has been forgotten until now by historians and specialists of language and culture didactism. Through analysis of the body of these texts we bear witness to the techniques devised by the jesuits to learn the language and the culture of the Amerindian 'other" as a preliminary to their pedagogocal philosophy of communication. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (522 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 481-496. Index p.497-504

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : B3 2537
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.