Thomas Bernhard et Anton Tchekhov : aspects d'une rencontre dramaturgique et intertextuelle

par Kerstin Hausbei

Thèse de doctorat en Littérature autrichienne

Sous la direction de Gerald Stieg.

Soutenue en 2001

à Paris 3 .


  • Résumé

    Après une phase expérimentale dans les années cinquante, Thomas Bernhard fonde ses pièces longues, écrites entre 1967 et 1988, entre autres sur une intertextualité massive avec les pièces d'Anton Tchekhov, que l'on peut notamment observer dans les pièces à partir de La société de chasse (1974). Bernhard découvre chez Tchekhov la possibilité de combiner les dominantes de son esthétique antérieure-la métaphore et le symbole-avec une composante mimétique fondée sur la situation et le personnage. Bernhard passe désormais comme Tchekhov par le détour de la fiction pour attribuer au lecteur/spectateur un rôle plus actif consistant à transcender le signe mimétique en direction du symbole. Bernhard intègre les textes de Tchekhov de deux façons différentes dans ses oeuvres. Il s'agit d'une part d'un travail intense sur les structures dramaturgiques (hypertextualité imitative), et d'autre part de l'écriture de plusieurs pièces à partir d'oeuvres précises de Tchekhov qui sont reprises et transformées dans leurs principales structures et thématiques (hypertextualité transformationnelle). . .

  • Titre traduit

    Thomas Bernhard and Anton Chekhov : aspects of imitating and tansforming hypertextuality


  • Résumé

    After an experimental period in the fifties, Thomas Bernhard bases his full-length plays, written between 19867 and 1988, among other things on an important intertextuality with the plays of Anton Tchekhov, a phenomenon which is clearly observable in the plays since 1974 (The hunting party), Bernhard discovers in Chekhov's esthetic the possibility of mixing the dominants of his earlier esthetic-metaphoric and symbol-with a mimetic component based on situation and character. Bernhard then proceeds, as Chekhov does, by the detour of the fiction in order to assign to the reader/spectator a more active role which consists in transcending the mimetic sign in direction of a symbol. Bernhard integrates Chekhov's texts in his plays in two different ways : on the one hand an intense work on dramaturgic structures (imitating hypertextuality pattern) and on the other hand the writing of several plays on the basis of precise plays of Chekhov, Bernhard taking over and transforming their principal structures and themes (transforming hypertextuality pattern). . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 512 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. pp. 476-506

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Théâtrothèque Gaston Baty (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : D4 305
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.