La vision cine-photographique et l'apparition de l'architecture moderne

par Arnaud François

Thèse de doctorat en Cinéma

Sous la direction de Jacques Aumont.

Soutenue en 2001

à Paris 3 .


  • Résumé

    Comment les architectes ont-ils pu developper une "esthetique materielle" de l'architecture, alors que la philosophie de la representation repose sur l'impossibilite d'atteindre immediatement la realite, si ce n'est a travers les formes de l'esthetique ? notre these consiste a demontrer que c'est la cine photographie qui est a l'origine de ce bouleversement en transformant le sens de l'esthetique. La photographie, en tant qu'image analogue a celle de l'oeil, va inciter l'architecte a imaginer la decouverte de la realite en apparence materielle. Puis, l'espace et le temps abstraits vont devenir les dimensions de la physiologie de la vision. Ensuite, a travers la pulverisation de la realite, propre a la matiere photographique, l'architecte va s'imaginer sentir de l'interieur la physique du corps des batiments. L'invention du cinema, en tant que projection lumineuse en mouvement, analogique a l'image du reve, va hisser le visible physique au plan de l'imagination. L'un va s'imaginer "voir" vivre de l'interieur la forme organique. L'autre estime que l'imagination est quasiment interne a l'oeil. Ainsi, l'espace et le temps abstraits sont assimiles aux dimensions de l'espace physique. Puis, avec l'arrivee du parlant, le concept n'est plus un moyen d'atteindre scientifiquement la realite corporelle en soi, il devient une dimension du "visible". L'architecture n'est plus l'art de former un corps, elle devient un art du "visible". Cette these se developpe a travers l'etude des architectes et theoriciens majeurs de l'architecture moderne : viollet-le-duc, ruskin, sitte, van de velde, wright, le corbusier et mies van der rohe. Ainsi, l'histoire recente de l'architecture, et plus generalement de l'art et de la philosophie de la modernite, est inseparable de celle de la cine-photographie. Mais alors, quelle est cette histoire secrete menee par les images ? n'a-t-on pas encore decouvert les veritables pouvoirs de la connaissance esthetique en soi ?

  • Titre traduit

    The cine-photographic vision and the apparition of modern architecture


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (319 p., 215 f., 361 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 309 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.