Rivages e la scene : theorie et pratique du prologue dramatique a paris au xviiie siecle

par Yves Jubinville

Thèse de doctorat en Théâtre

Sous la direction de MARTINE DE ROUGEMONT.

Soutenue en 2001

à Paris 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette these retrace le parcours historique d'un genre dramatique, le prologue, qui sous l'effet du mouvement reformateur qui balaie la vie et les pratiques du theatre a partir du milieu du xviiie siecle a paris, entre dans une periode de declin. Pour mieux saisir les transformations dont le prologue a ete l'objet, nous procedons d'abord a l'analyse de ses formes variees a travers l'histoire du theatre europeen et de ses fonctions multiples a l'interieur d'un systeme dramatique en constante evolution. Pour comprendre les raisons de sa disparition au siecle des lumieres, l'attention se deplace ensuite vers les configurations discursives que generent les dispositifs liminaires employes par les auteurs des principales troupes actives a cette epoque (opera-comique, theatre italien, theatre francais, academie royale de musique). Cette traversee d'un genre, dont l'execution scenique lors de la premiere publique d'une piece permettait d'articuler un discours sur le theatre et sur ses composantes formelles et structurelles, nous instruit a propos des institutions qui reglaient alors l'activite de la scene. A l'enseigne de la critique du systeme prologal, nous proposons enfin une lecture detrois textes de denis diderot (discours sur la poesie dramatique, entretiens sur le fils naturel, la piece et le proloque) qui, chacun a leur maniere, marquent le point d'achevement d'une longue tradition litteraire et theatrale. Par ce biais nous voulons montrer comment le prologue devient, sous la poussee du drame notamment, un anachronisme au regard d'un systeme dramatique bientot dominant, autorisant sa recuperation au xxe siecle a des fins parodiques et critiques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 366 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 327 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.