Permanence artistique et pratique theatrale. L'atelier de charles dullin, roger planchon au theatre de la cite a villeurbanne, l'ensemble artistique du theatre national de strasbourg dirige par jean-pierre vincent et la comedie de reims dirigee par christian schiaretti.

par GEORGES GAGNERE

Thèse de doctorat en Théâtre

Sous la direction de Jean-Pierre Sarrazac.

Soutenue en 2001

à Paris 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail aborde la notion de permanence artistique et sa place dans le processus de creation theatrale. Apres avoir etabli une echelle de permanence artistique a partir d'une methode de description du parcours des comediens, nous avons pu etudier l'evolution du degre de permanence artistique dans le travail d'importantes troupes francaises de 1913 a 1997. Cette premiere approche historique a permis de degager des contextes de production profondement differents, qui influencaient en profondeur les enjeux lies a l'instauration d'une permanence artistique. Nous avons etudie trois grandes periodes : avant la seconde guerre mondiale (1913-1939), les debuts de la decentralisation theatrale (1947-1968) et une troisieme periode de maturation qui s'etendait de 1968 a nos jours. Nous avons ensuite etudie la dynamique de permanence artistique sous l'angle de l'elaboration du langage scenique, en degageant une poetique de la troupe et en la mettant en perspective avec l'irruption de l'approche dramaturgique sous l'influence du modele brechtien. La mise en evidence de cette dynamique, et le constat de connexions recurrentes entre les politiques de permanence artistique et la volonte de renouvellement du repertoire, nous ont conduit a etudier la place de la permanence artistique dans le processus de renouvellement des structures de production, c'est-adire dans le phenomene d'evolution du champ theatral. Nous avons alors mis en relief le role preponderant de la logique d'implantation des troupes dans le processus de decentralisation theatrale francaise et le necessaire contrepoids de la permanence face au systeme d'intermittence du spectacle vivant. Nous avons enfin essaye de comprendre la lutte obstinee de l'artiste de theatre contre toute standardisation, en vue de rester le plus ouvert aux transformations de la societe.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1116 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 674 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.