Le paysage comme objet et outil de négociation des actions de développement dans les Alpes du nord

par Emmanuel Guisepelli

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Yves Luginbühl.

Soutenue en 2001

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette thèse de géographie s'intéresse à l'émergence du paysage comme enjeu dans les actions de développement. Quel enjeu social, économique, environnementale paysage représente-t-il et cristallise-t-il à la faveur de la montée des initiatives locales ? La multiplication des procédures locales en matière d'aménagement et de développement s'est accompagnée, depuis une dizaine d'années surtout, de nouvelles coordinations sociales et de nouveaux enjeux dont le paysage figure parmi les plus importants. Mais de quelle manière le paysage est-il approché dans les actions de développement? Est-il un outil pertinent pour négocier sur des questions sociales et économiques ou n'est-il dans l'action qu'un objet esthétique à aménager pour la contemplation ? Pour dépasser les débats conventionnels et réducteurs sur les aspects formels et esthétiques du paysage, la présente recherche a voulu comprendre les représentations et les pratiques qui se rapportent à celui-ci, saisir les intérêts et les stratégies qui le font émerger dans les actions collectives et voir d'un peu plus près les formes matérielles concrètes auxquelles ces représentations et stratégies renvoient. Fondée sur une posture théorique, héritière de la pensée vidalienne, considérant le paysage comme une construction sociale dans sa matérialité et dans ses représentations, cette recherche associe à la fois étude des représentations sociales du paysage, étude des pratiques des acteurs sur le paysage, observation et suivi de groupes d'acteurs en situation de réflexion et de construction d'actions de développement dans le massif de la Tarentaise (Alpes du Nord -Savoie -France). Cette recherche montre comment les représentations sociales interviennent dans la construction de projets de développement et montre également de quelle manière le paysage en cristallise ou non les enjeux suivant la manière de travailler des acteurs et des experts intervenant sur les questions de paysage. Cette recherche a essayé de montrer les conditions et les limites du paysage comme objet et outil de négociation.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (587 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 466-484. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.