Une anthropologie économique de l'époque d'Uruk

par José De Sousa

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Jean-Louis Huot.

Soutenue en 2001

à Paris 1 .


  • Résumé

    La période d'Uruk (grossièrement le 4ème millénaire av. Notre ère) est un moment charnière dans l'histoire du Proche Orient puisqu'elle coïncide avec les premiers pas de l'urbanisation, de l'Etat et de ceux de l'écriture. Mais plus fondamentalement, elle semble signer la naissance de nouveaux outils de production que l'on ne peut dissocier de l'émergence de nouveaux modes d'organisation du travail, ainsi que de la manipulation accrue de matières premières exotiques par une élite. Le présent essai est une étude anthropologique et archéologique en profondeur de toutes ces mutations économiques. Les instruments agricoles retrouvés dans le domaine urukéen, auxquels il est appliqué une lecture technologique, les greniers et le problème de la gestion des crises alimentaires, le traitement de l'animal et l'économie alimentaire carnée sont successivement explorés. Les données collectées suggèrent la coexistence de deux modes de production ayant des objectifs divergents, mais s'appuyant tous les deux sur les mêmes fondements. La circulation des biens et les échanges longue-distance sont ensuite examinés. Par delà le statut mitigé de certains articles qualifiés trop facilement d'exotiques, se dessine une segmentation, ou du moins un cloisonnement, de la circulation des produits, ce qui nous permet de suggérer le côtoiement de sphères d'échange réservées. La confrontation des économies traditionnelles à des besoins et des modes de consommation nouveaux a aussi débouché sur l'institution de modes d'échanges originaux, comme le marché local. L'étude essaie d'éclairer cette époque décisive de transition entre un monde essentiellement rural et le monde nouvellement urbanisé. Elle démontre que l'anthropologie économique constitue un précieux auxiliaire pour décrypter la mutation des structures socio-économiques d'une société ancienne.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 456 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 414-447. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.