Aux sources discursives du conflit social : confrontation des discours patronaux et syndicaux en matière de Sécurité Sociale durant les Trente Glorieuses : gestion de la complexité linguistique et institutionnelle de la Sécurité Sociale

par Gilles Dal

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Michel Pigenet.

Soutenue en 2001

à Paris 1 .


  • Résumé

    Ce travail confronte les discours patronaux et syndicaux en matière de Sécurité sociale émis durant lesTrente glorieuses. -Pourquoi le discours, et non les diverses techniques préconisées pour assurer l'équilibre dusystème? Pour se pencher sur les principes, les idées, les raisonnements et éventuellement la doctrine desintervenants étudiés -Pourquoi la Sécurité sociale? Parce qu'il s'agit d'une forme concrète de progrès social (ou, du moins, parce qu'elle est usuellement considérée comme telle), et qu'à son évocation, les intervenants décrivent -fût-ce implicitement- la façon dont ils conçoivent la société. -Pourquoi le discours patronal ? Pour connaître le point de vue d'opposants à cette incarnation du progrès social (en effet, dès son instauration, les représentants patronaux sesont montrés réticents à son encontre, allant parfois jusqu'à lui dénier tout caractère progressiste). -Pourquoi lediscours syndical ? Parce qu'il s'agit du principal discours dont la réfutation constitue la base de la rhétoriquepatronale-Pourquoi lesTrentes Glorieuses? Parce que cette période de croissance économique -qui n'était pas proprela France- est souvent présentée dans la presse généraliste comme l'âged'or" de la Sécurité sociale, et pour que cene soit donc pas l'évocation de faits circonstanciels (dont la mondialisation de l'économie représente de nos jours une parfaite illustration) qui constitue l'unique justification des critiques adressées au système. La complexitéinstitutionnelle (adjonction de différents secteurs) et linguistique (complexité des rapports signifiant-signifié : la formule " je défends la Sécurité sociale " n'a pas les mêmes implications en fonction de celui qui l'exprime) de la Sécurité sociale a imposé de reformuler les interrogations de départ, de diversifier les intervenants étudiés et d'appliquer certaines méthodologies linguistiques aux discours analysés.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par l'Harmattan à Torino, Budapest, Paris

La sécurité sociale à ses débuts : réactions suscitées, arguments échangés : aux sources du conflit social


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (800 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 442-463. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre d'histoire sociale du 20e siècle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par l'Harmattan à Torino, Budapest, Paris

Informations

  • Sous le titre : La sécurité sociale à ses débuts : réactions suscitées, arguments échangés : aux sources du conflit social
  • Dans la collection : Logiques historiques , 1625-3329
  • Détails : 1 vol. (298 p.)
  • ISBN : 2-7475-4011-1
  • Annexes : Bibliogr. p. [247]-295
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.