Les processus de météorisation des surfaces volcaniques en Islande : approche épistémologique de la géomorphologie des mileux froids

par Samuel Étienne

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Charles Le Coeur.

Soutenue en 2001

à Paris 1 .


  • Résumé

    La géomorphologie périglaciaire constitue l'une des plus anciennes branches de la géomorphologie climatique; au terme d'un siècle de recherches, elle a édifié un système morphogénique où la production de débris serait le fait quasi exclusif de la météorisation mécanique (gélifraction s. 1. ). Pourtant, depuis une dizaine d'années, ce modèle dominant est contesté. A travers une approcheépistémologique, étayée de grilles conceptuelles empruntées à la philosophie des sciences, nous montrons que cette rivalité récente résulte de la constitution, informelle, de deux programmes de recherche aux objectifs distincts mais complémentaires: l'un étudie et modélise les processus dits spécifiques (zonaux), l'autre s'attache à comprendre le fonctionnement du système morphogénique en établissant une hiérarchie quantitative des processus en jeu quels qu'ils soient. Dans le cadre de cette deuxième approche, nous avons étudié, à très grande échelle, l'impact des processus biogéniques sur la production de débris en Islande et aux Îles Féroé. Couplant étude de terrain et expérimentations en laboratoire, nous observons que les microorganismes cryptoendolithiques (champignons) sont, temporellement, les premiers agents de transformation des paysages morphologiques (moraines, sandurs), préparant les matériaux à l'intervention ultérieure des processus mécaniques (microgélivation, desquamation). Ces cortex biogéniques se sont également avérés être de performants outils de datation des surfaces sur le court terme (moins de 150 ans). Finalement, une mise en perspective à l'échelle régionale des différentes observations relatives à l'altération chimique ou biochimique des surfaces volcaniques montre que ces processus autorisent des migrations massives, momentanées (cortex de revêtement) ou définitives (sédimentation océanique), des éléments minéraux. Finalement, l'altération s'avère l'un des tous premiers facteurs de transformations des paysages morphologiques des régions périglaciaires humides.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 477 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 415-450. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.