Recherches méthodologiques sur la sculpture en terre cuite africaine : application à un corpus de sculptures archéologiques - en contexte et hors contexte - de la culture Nok (Nigéria)

par Claire Boullier

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Jean Polet.

Soutenue en 2001

à Paris 1 .


  • Résumé

    C'est en 1928 que la toute première sculpture Nok est découverte, dans la région de Jos (Nigéria central). Dans les années 50-70, l'exploitation intensive des mines d'étain, en révèle un grand nombre d'autres. Malgré les quelques fouilles entreprises, la connaissance que nous en avons demeure extrêmement succincte. De surcroît, cette région subit depuis une dizaine d'années un pillage sans précédent de ses sites archéologiques qui a mis au jour plusieurs milliers de sculptures. L'absence quasi systématique de données de contexte pour ces sculptures Nok et l'impossibilité actuelle d'entreprendre des fouilles nous ont incités à développer une réflexion sur l'approche méthodologique des sculptures archéologiques affectées d'un tel handicap. En tant que témoins et illustrations de l'histoire, elles nous invitent à les interroger comme de véritables sources d'informations socioculturelles. Pour ce faire, ce sont les outils de 1 'histoire de l' art et ceux de l' archéométrie que nous avons mis en oeuvre si bien que l' originalité de cette démarche réside dans la multiplication des approches. Ces sculptures ont ainsi apporté de précieuses informations sur la société qui les a engendrées et sur l'environnement dans lequel elles ont été créées.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (640 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 394-409. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.