Pouvoir mandataire et insécurité en Syrie et au Liban dans les années 1920 : le Service des Renseignements du haut-commissariat français au Levant

par Jean David Mizrahi

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jacques Thobie.

Soutenue en 2001

à Paris 1 .


  • Résumé

    Il s'agit d'observer et d'expliquer comment une administration de type colonial d'une part, et un phénomène tel que celui des bandes armées d'autre part, entrent en résonance jusqu'à constituer une trame remarquable de 1 'histoire mandataire dans sa première phase. Il s'agit en l'espèce d'appréhender les modalités par lesquelles, dans une situation coloniale, un pouvoir de type étatique s'impose à une société locale et neutralise son potentiel de résistance. Dans le Levant des années 1920, cette mission relève plus particulièrement d'une administration militaire spécialement constituée, le Service des Renseignements. Le premier objectif de ce travail est donc d'offrir une " histoire totale " de ce service, qui soit à la fois une histoire institutionnelle et fonctionnelle, mais aussi une histoire sociale des officiers qui le composent, et finalement une histoire politique, c'est-à-dire jaugeant son importance relative par rapport à l'ensemble du dispositif mandataire. On ne pouvait pour autant faire totale abstraction des vecteurs d'insécurité, dans la mesure où ceux-ci commandent à l'organisation du S. R. Lui-même, voire pèsent sur l'architecture globale de l'édifice mandataire. On a dès lors choisi d'intégrer à l'analyse l'action des bandes armées agissant sur les frontières nord et sud de la Syrie mandataire, parce que dans les années 1920, elles représentent le vecteur d'insécurité qui interfère de façon la plus nette avec la double structuration du pouvoir mandataire d'une part, et des États sous mandat d'autre part, à travers notamment la question de la stabilisation des frontières.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (665 f.)
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p. 632-644. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : F 15082 (1)
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : F 15082 (2)
  • Bibliothèque : Centre de documentation de l'école militaire (Paris).
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5300
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.