Un instrument d'analyse des réformes de l'Etat : les politiques institutionnelles de contrôle : l'exemple mexicain (1982-1997)

par Augusto Bolivar Espinoza

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Georges Couffignal.

Soutenue en 2001

à Paris 1 .


  • Résumé

    L' objectif de la thèse est de contribuer à la compréhension de la " réforme de' l'État " dans les pays " d'institutionnalisation récente et différée " face au processus de mondialisation politique (AFPICP) en construisant, sur le plan épistémologique, théorique et méthodologique " l'analyse fonctionnelle de politiques institutionnelles de contrôle politique " (AFPICP). En mettant l'accent sur " l'étude de conjoncture " et " l'approche de politiques publiques " la première partie est consacrée au travail de définition en extension et en compréhension des concepts de la méthode (AFPICP) et leur mise en perspective généalogique sur une scène agnonistique de laquelle " l'État constitutionnel" retrouve une première place en tant que produit d'une politique publique fondatrice et acteur unique de politiques publiques institutionnelles de contrôle. La seconde partie met la méthode à l'épreuve de la réforme de l'État au Mexique aux trois niveaux de contrôle (régime politique, gouvernance et civis). Quatre politiques institutionnelles sont interrogées: celles qui fondent une nouvelle constitution (politiques constitutionnelles) ; celles qui transforment le régime politique originel (politiques de réforme constitutionnelle) ; celles qui visent à consolider l'État de droit (politiques institutionnelles jurisprudentielles de contrôle et de régulation); et les politiques portant sur un aspect spécifique du régime politique. A partir de l'analyse (AFPICP) de la Constitution mexicaine de 1917 et des politiques publiques dérivées de celle-ci, spécialement pendant les années de 1982 et 1997, se révèle en ce qui concerne le régime: la permanence des fins relatives à la légitimité et des règles de nomination des autorités et dans la gouvernance, le changement d'un système présidentialiste à parti unique vers l'établissement d'un présidentialisme ayant un système multipartite de la gouvernance et, au niveau de la civis, une participation plus libérale sur un fond " communautaire " et " bureaucratique ".


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (621 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 590-621. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque de l'UFR de Science politique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : P01-016-1
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : P01-016-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut des hautes études de l'Amérique latine. Bibliothèque Pierre-Monbeig.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.