La décision de suppression d'emplois : de l'analyse des déterminants à l'étude des processus de décision

par Florent Noël

Thèse de doctorat en Gestion

Sous la direction de José Allouche.

Soutenue en 2001

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le sens commun souligne l'augmentation du recours aux suppressions d'emplois pour des motifs dont la légitimité est de plus en plus contestée. Le champ d'application de cet outil dépasserait le cadre de l'adaptation au déclin pour couvrir des objectifs financiers de plus en plus ambitieux. Or, la recherche empirique a montré le caractère aléatoire de telles stratégies qui échouent souvent sur les conséquences humaines et organisationnelles négatives des réductions d'effectifs. Ce double constat invite à une réflexion sur les rationalités sous-jacentes à la décision de suppression d'emplois. En se fondant sur les acquis de l'économie du travail et sur les apports de la nouvelle sociologie économique, cette thèse montre qu'au-delà du raisonnement économique, l'analyse des comportements peut être complétée par la prise en compte des pressions institutionnelles, des croyances et des normes déterminant la marge de liberté des décideurs en quête de légitimité. L'analyse empirique est conçue en deux temps. La première étape explore grâce aux outils économétriques usuels appliqués à des données sectorielles, puis d'entreprises industrielles la dimension économico-rationelle du phénomène. La deuxième étape est conçue autour de l'exploitation d'un questionnaire adressé aux DRH des mille premières entreprises industrielles françaises, et montre qu'au-delà de l'optimisation économique, les décisions de suppressions d'emplois peuvent être utilisées de façon routinière ou mimétique. Au final, les pressions de l'environnement économique et sociopolitique ainsi que les croyances des décideurs à propos de l'efficacité ou des fondements éthiques des suppressions d'emplois structurent aussi bien la décision que le choix des modalités de mise en oeuvre. Cette recherche constitue un double apport pour la connaissance en sciences de gestion en explorant un aspect mal connu de la GRH et en proposant une approche originale des comportements d'entreprises.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (459, 180 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 430-443. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/P2001-138,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/P2001-138,2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.