Etude d'aciers austénitiques 316LVM traités par implantation ionique de molybdène en surface : corrélation entre réactivité et propriétés physico-chimiques et structurales

par Nathalie Mottu

Thèse de doctorat en Physicochimie des matériaux

Sous la direction de René Erre.

Soutenue en 2001

à Orléans .

  • Titre traduit

    ˜A œmolybdenum ion implantation of 316LVM austenitic stainless steel in the near surface layer study : correlation between corrosion resistance and physical, chemical and structural properties


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'implantation ionique de molybdène à une énergie de 49 keV dans l'acier inoxydable austénitique 316LVM induit des modifications physico-chimiques et structurales sur 30 nm. L'objectif de cette étude est de corréler le comportement électrochimique avec la composition et la structure en surface des échantillons traités pour des doses variant de 1 à 35 1015 ions/cmø (dose de sursaturation). L'analyse par Diffraction des Rayons X en Incidence Rasante (GIXD) a permis de visualiser les structures présentes dans le matériau sur différentes profondeurs, des analyses par spectroscopie de photoélectrons X (XPS) couplée au bombardement ionique, par spectroscopie de rétrodiffusion de Rutherford (RBS) et par simulation numérique (SRIM 2000) ont déterminé la composition chimique de la couche implantée et de la couche d'oxydation. Des études électrochimiques en milieu NaCl 0. 9% ont permis la caractérisation de la résistance à la corrosion des échantillons implantés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 239 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 225-230

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2001-82
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.