Incidences morphologiques et fonctionnelles cardiaques d'un entraînement conduit en environnement hypoxique et/ou pollué au monoxyde de carbone chez le rat

par Alexandre Melin

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Pierre Bonnet.

Soutenue en 2001

à Orléans .

  • Titre traduit

    Cardiac morphology anf function after training in hypoxic environments with or without carbon monoxyde pollution in rat


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objectif de nos travaux était d'étudier l'impact de la pollution atmosphérique au monoxyde de carbone (CO), rencontrée en environnements de basse et haute altitude, sur la réponse cardiaque de rats sédentaires ou entraînés dans ces milieux. Cent trente sept rats Dark Agouti des deux sexes ont été exposés pendant 10 semaines continues en chambres de simulation, en environnements normoxique (5̃5 mètres d'altitude), hypoxique hypobare (4̃000 mètres), normoxique pollué au CO (5̃5 mètres, 50 ppm) ou hypoxique hypobare pollué au CO (4̃000 mètres, 50 ppm). Soixante sept rats ont été uniquement exposés à ces environnements, alors que 70 rats ont été simultanément entraînés pendant les 10 semaines d'exposition dans leur environnement respectif. L'entraînement consistait en 5 séances par semaine d'exercice continu, conduit dans une roue motorisée à 80 % de la vitesse maximale aérobie de chaque animal, pendant 40 à 60 minutes par séance. Les paramètres anatomiques (masses ventriculaires, diamètres et épaisseurs pariétales) et fonctionnels (fonctions systolique et diastolique) cardiaques ont été évalués tout au long du séjour par échocardiographie Doppler transthoracique, et à l'issue des expositions par cathétérismes et pesées post mortem. Les principaux résultats font état d'une absence d'effet de la pollution au CO, en environnement de basse altitude, sur les morphologies et fonctions cardiaques du rat sédentaire ou entraîné. Nous montrons des effets cardiaques délétères de l'inhalation chronique de CO en haute altitude, potentialisés par l'entraînement aérobie. Les conditions de charge ainsi que les ischémies répétées du tissu myocardique face à ces situations de stress hypoxiques peuvent expliquer ces résultats. La pratique d'un entraînement en altitude, dans les zones à forte urbanisation où la pollution atmosphérique peut s'avérer importante, se doit donc d'être particulièrement surveillée.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 335 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 331-335

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2001-74
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.