Effets des radiations ionisantes sur un complexe ADN-protéine : le complexe entre l'opérateur LAC et le répresseur LAC

par Séverine Eon

Thèse de doctorat en Biologie et biophysique moléculaires et cellulaires

Sous la direction de Mélanie Spotheim-Maurizot.

Soutenue en 2001

à Orléans .


  • Résumé

    La fixation d'une protéine sur sa séquence d'ADN préférentielle est une étape clé dans la régulation de l'expression génétique. Si un stress oxydatif défavorise la reconnaissance ADN-protéine, le processus de régulation entier peut être perturbé. Nous nous sommes intéressés à la réponse d'un système de régulation modèle, le complexe lac opérateur - lac répresseur, à un stress oxydatif bien caractérisé, l'exposition aux radiations ionisantes par les rayons ?. Nous observons la destruction du complexe sous irradiation en solution aérée. Le complexe spécifique est complètement reformé par l'addition de répresseurs non irradiés, mais il ne l'est pas par l'addition de fragments d'ADN non irradiés. Ainsi, nous pouvons conclure que les radiations ionisantes défavorisent la reconnaissance ADN protéine en affectant la capacité de fixation de la protéine. Cette idée est également appuyée par la perte dramatique de la capacité de fixation de la protéine d'un répresseur libre irradié sur un ADN non irradié. Dans la même gamme de dose, seule une perte modérée de la capacité de fixation de l'ADN libre irradié sur une protéine non irradiée est observée. La dose nécessaire à la destruction du complexe irradié est supérieure à celle induisant la perte totale de la capacité de fixation du répresseur libre irradié. Cela peut-être dû à la protection d'acides aminés clés par l'ADN fixé. Comme cela a été mis en évidence par les calculs d'accessibilités d'AA aux radicaux OH?, la protection de la protéine est due à la fois au masquage par l'ADN et aux effets conformationnels dus à la fixation de l'ADN. Nous nous sommes alors intéressés plus particulièrement aux dommages subis par la protéine. Des études de fluorescence des tryptophanes ont montré que ceux ci étaient touchés très rapidement par les radiations. D'autre part, des bityrosines sont formées suite à l'attaque de résidus tyrosine. Les coupures de chaîne peptidique interviennent à des doses plus élevées que celles induisant l'oxydation de ces acides aminés. La perte de fixation de la protéine n'est pas corrélée à l'apparition des coupures mais elle doit être liée à l'oxydation des acides aminés. Des études comparatives ont été menées avec des irradiations neutrons et des irradiations ions lourds.

  • Titre traduit

    Damage to the protein is the main cause of the radiation-induced destruction of a specific DNA-protein complex : the lactose repressor-operator system


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 163 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 150-163

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-2001-24
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.