Économie de la valorisation : revenus du producteur et stratégie d'exploitation : application au cas de la pêche artisanale

par Erwan Charles

Thèse de doctorat en Sciences économiques. Économie rurale

Sous la direction de Jean-Pierre Boude.

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    ˜The œeconomics of valorisation : producer's income and exploitation strategies : an application to the case of small scale fishing


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La crise de la pêche, au début des années 90, a favorisé le lancement de démarches de valorisation dans le secteur de la pêche artisanale française. Devant l'inadaptabilité des signes officiels de qualité existants, le secteur s'est tourné vers des stratégies de différenciation de la qualité, en créant des marques et des signes de qualité collectifs. Ces "signes de qualité" sont des atouts concurrentiels, ils offrent aux producteurs, par la différenciation de leur production, une rente de valorisation qui accroît parfois de manière substantielle leurs revenus, étant source d'externalités sur la stratégie d'exploitation et, par consequent, sur la ressource elle-même. Cependant, comme le révèlent des enquêtes effectuées auprès de 245 patrons pêcheurs, tous ces signes de qualité n'ont pas les mêmes résultats économiques ni les mêmes conséquences écologiques. L'analyse met en évidence, au travers d'abord de l'approche néo-institutionnaliste de la théorie des coûts de transaction, puis ensuite de l'outil analytique hétérodoxe qu'est la théorie des conventions, des divergences profondes quant à la structuration des relations économiques et quant à l'appréhension de la qualité. Il s'avère que la qualité doit être considérée comme une construction sociale et que toute démarche de valorisation, tant dans ses résultats que dans son évolution, est fortement conditionnée par son encastrement social. Cette réalité aboutit à une altemative qui peut s'expliquer par la dualité différenciation-standardisation. Cependant, s'agissant de stratégie de valorisation ayant des incidences sur les revenus du producteur, mais également sur la stratégie d'exploitation, il existe un autre type de démarche encore très peu développé qu' est l'écolabellisation. Issu de la demande sociale de préservation de l'environnement, I'écolabel vise à inciter les producteurs à adopter des pratiques de pêches soutenables et respectueuses de l'environnement. L'analyse s'attache à étudier les conditions (économiques, de gestion de la ressource, etc. ) nécessaires au succès de telles initiatives, afin que gestion durable de la ressource rime avec pérennisation et valorisation des pêcheries.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (340 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 289 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Droit et Sciences économiques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MOYP0034
  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : E20
  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Linné.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.