Evaluation des effets économiques des politiques structurelles européennes. Application de la méthodologie tes au programme objectif 5b en Bretagne

par Patricia Bossard

Thèse de doctorat en Sciences économiques. Économie rurale

Sous la direction de Pierre Dauce.

Soutenue en 2001

à Rennes, ENSA .

  • Titre traduit

    Assessing the economics effets of the EU structural programms. Application of the input-output methodology to objective 5b programm in Brittany


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Certaines zones rurales ont été fragilisées par les profondes modifications des structures de production à l'œuvre au cours des cinquante dernières années; elles bénéficient depuis l'année 1988 de programmes structurels européens objectif 5b destinés à soutenir leur développement. Ces politiques se fondent en partie sur les spécificités du développement régional. Conjointement à l'élaboration de ces programmes communautaires, la commission européenne a fait de l'évaluation une obligation. L'évaluation consiste à identifier les effets propres du programme et cette thèse s'inscrit dans une telle démarche d'évaluation: ce travail a pour objet de rechercher les effets quantitatifs marchands dus au programme objectif 5b de 1994-99 en Bretagne. Pour cela, une revue des méthodes utilisables est effectuée, elle aboutit au choix d'un modèle qui va au-delà de l'étude des effets micro-économiques du programme puisqu'il permet aussi de simuler les répercussions du programme sur l'ensemble du système économique local à l'aide d'un tableau entrées-sorties spécialement adapté à la zone d'étude. Le programme est modélisé par un choc initial qui touche l'offre ou la demande, selon les actions étudiées, et ses effets multiplicateurs sur l'économie locale sont quantifiés. Les résultats montrent qu'à court terme, le programme 5b breton entraîne une augmentation de la valeur ajoutée de l'ordre de 4% du PIB local, et qu'il crée l'équivalent de 13 000 emplois d'une durée d'un an. De plus, les mesures structurelles du programme qui touchent l'agriculture, l'industrie et la formation, et qui représentent environ 1 055 millions de francs, semblent augmenter durablement le PIB local d'au moins 0,6% chaque année, elles conhibuent aussi à la création de 4200 emplois durables. Dans la mesure où ces effets, de type structurel, perdurent au moins trois ans, l'impact sur la valeur ajoutée locale est en tout état de cause d'au moins 800 millions de Francs, après l'issue du programme.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (363 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 123 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : E 19
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.