Etude génétique de la production de graines chez la luzerne (Medicago sativa L. )

par Edouardo Daniel Bolanos aguilar

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentale et appliquées, agronomie, sciences du sol et production végétale

Sous la direction de Christian Hyughe.

Soutenue en 2001

à Rennes, ENSA .

  • Titre traduit

    Genetics of alfalfa (Medicago sativa L. ) seed production


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objectif de ce travail a ete de comprendre les bases agronomiques et genetiques du rendement grainier de la luzerne, en developpant successivement trois etudes. Une premiere etude sur l'effet du cultivar et de l'environnement, realisee en couverts porte-graines, a montre que les principales sources de variation entre cultivars pour le rendement grainier etaient l'indice de recolte et le poids de graines par inflorescence. Entre environnements, la source de variation a ete la biomasse aerienne disponible au moment de la recolte de graines. L'etude genetique a evaluer la variabilite et le controle genetique pour les composantes du rendement grainier mesurees en plantes isolees. Toutes les composantes, evaluees au niveau de la plante, de l'inflorescence ou de la gousse, ont montre une large variabilite inter-et intra-population. L'aptitude generale a la comblnaison est la prlncipale source de variation genetique dans un plan dialle 7x7. L'analyse d'un plan factoriel 7x7 a montre une heritabilite au sens strict particulerement elevee pour le poids de graines par inflorescence. Entre varietes, le poids de graines par inflorescence mesure en plantes isolees etait correle a celui mesure en couverts porte-graines. Un schema de selection combinée individu-famille, utilisant comme critere de selection le poids de graines par inflorescence ou le poids de l'inflorescence, a ete propose pour la creation de varietes de luzerne a fort potentel grainier. L'etude agronomique a permis de confirmer la relation entre la biomasse aerienne et la production grainiere. Les environnements favorables a la production de biomasse maximisent aussi la production des graines. Des pratiques agronomiques pour augmenter la production de graines ont ete proposees. La regression entre la biomasse aerienne et la production de graines peut servir d'outil de diagnostic dans les cultures porte-graines.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (133 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 198 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C 60
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.