Introgression de la fétuque dans le ray-grass au niveau tétraploïde : approche morphogénétique et apports du marquage moléculaire

par Sylvie Marhadour

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentale et appliquées, agronomie, sciences du sol et production végétale

Sous la direction de Yves Barrière.

Soutenue en 2001

à Rennes, ENSA .

  • Titre traduit

    Fescue introgression into the ryegrass at the tetraploid level: nnorphogenetic approach and contributions of molecular markers


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'hybridation entre les fétuques et les ray-grass permet d'envisager de nouveaux progrès pour combiner la pérennité et la valeur alimentaire des deux espèces. L'objectif de ma thèse a été d'évaluer le potentiel d'introgression, au niveau tétraploïde, de Festaca glaucescens, une fétuque spontanée, dans le ray-grass d'Italie Lollum multiflorum. L'étude a été réalisée sur un plan morphogénétique par l'analyse des relations entre croissance aérienne, racinaire et production de tiges dans une population de BC1XBC1 ; et sur un plan génomique par la cartographie génétique d'une population BC2 tétraploïde avec des marqueurs AFLP. Les associations ont été recherchées entre les marqueurs et des composantes de Ia pérennité (survie des talles en été et vitesse de repousse), la production de tiges et des mesures biochimiques des feuilles. Un nouvel équilibre entre la croissance aérienne et racinaire a été mis en évidence dans la population BC1xBC1. Cet équilibre semble moins directement soumis à la production de tiges que chez le ray-grass d'Italie. L'introgression par la fétuque lève ainsi l'antagonisme entre production de tiges et croissance racinaire chez le ray-grass. Des perspectives nouvelles d'amélioration de la pérennité par une meilleure absorption d'eau en profondeur sont apparues. La population BC2 a révélé l'introgression par la fétuque du parent interspécifique. Le génome du parent BC1 est organisé en longs groupes de liaisons contenant de nombreux marqueurs très fortement liés. Un de ces groupes au moins est largement introgressé ou substitué par la fétuque. Il a de forts effets notamment sur la production de tiges et les mesures biochimiques. Le contrôle génétique des composantes de la pérennité semble plus complexe: plus faibles effets des marqueurs et contribution plus équilibrée des deux espèces. La stratégie décrite a été effficace pour introduire des gènes à effet fort de la fétuque dans le ray-grass et y associer des marqueurs moléculaires. Le retour au niveau diploïde doit être envisagé pour stabiliser les caractères.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (147 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 170 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C 58
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.