Evaluation de l'impact zootechnique et économique des troubles de santé en élevage bovin laitier

par Christine Fourichon

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentale et appliquées, agronomie, sciences du sol et production végétale

Sous la direction de Henri Seegers.

Soutenue en 2001

à Rennes, ENSA .

  • Titre traduit

    Costs of production diseases in dairy farms. Method and assessment in dairy farming systems in pays de la loire (france)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objectif était d'élaborer une méthode permettant d'estimer l'impact économique des troubles de santé enzootiques dans une exploitation bovine laitière et de décrire cet impact dans la région des Pays de la Loire. Une modélisation et une enquête ont été réalisées pour quantifier l'impact total, somme des coûts de maîtrise de la santé et des pertes associées aux troubles de santé. Les coûts ont été relevés dans 197 exploitations pendant 2 ans. Les pertes ont été estimées par un modèle de budget partiel. Les hypothèses de modélisation et choix de paramètres sont décrits. Vingt et un troubles de santé sont pris en compte. L'effet des troubles de santé sur la production laitière et sur la reproduction a été quantifié à partir d'une revue de la littérature et d'une méta-analyse. Les fréquences de troubles de santé ont été mesurées par enquête longitudinale sur 2 ans. Les situations sanitaires décrites ont été appliquées au modèle pour réaliser les simulations. Les estimations de pertes ont été déterminées en tenant compte de l'existence d'une contrainte de quota. L'impact économique des troubles de santé enzootiques représente 1500 F par vache par an et 0,21 F par litre de lait (36 % de coûts et 64% de pertes). Les troubles de santé contribuant le plus à l'impact total sont : les mammites (34 %), les troubles de la reproduction (17 %), les troubles métaboliques et digestifs (14 %), les troubles du peripartum (12 %), les troubles des veaux (10 %). Une forte variabilité des incidences, des coûts de maîtrise et de l'impact total est observée entre exploitations. L'impact des troubles de santé ne diffère pas selon la spécialisation laitière de l'exploitation, la dimension de l'atelier laitier ou la logique de production laitière et le système d'alimentation. Le modèle de budget partiel développé permet d'estimer les pertes associées aux troubles de santé dans toute exploitation à partir de données décrivant les incidences et les caractéristiques de l'exploitation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (252 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 273 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B127
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.