Etude de l'implication de c-jun dans la régulation de la différenciation des myoblastes aviaires par la T3

par Laetitia Daury

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques

Sous la direction de Gérard Cabello.

  • Titre traduit

    Involvement of c-jun in regulation of avian myoblast differentiation by T3


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous avons étudié l'implication de c-Jun dans la régulation de la différenciation des myoblastes aviaires par la T3. Nous montrons l'existence c-June interaction fonctionnelle entre c-Jun, c-ErbAal (T3Ral) et CMD 1 (MyoD aviaire) dans les myoblastes prolifératifs de caille, qui assure la transcription des gènes cibles de la T3. Nos résultats indiquent que l'expression de RXRg abroge cette interaction fonctionnelle positive. Ceci suggère que l'activité du T3Ral dans les myoblastes est assurée par des interactions différentes au cours de la prolifération (absence de RXR), et de la différenciation (expression de RXR). De plus, nous montrons que, indépendamment de la présence de T3, c-ErbAal inhibe l'activité transcriptionnelle des facteurs myogéniques CMDl et Myogénine ; deux séquences basiques du domaine charnière du T3Ral sont impliquées dans cette inhibition. Nous observons que l'expression conjointe de RXR et c-Jun abolit partiellement la capacité du T3Ral à réprimer l'activité des facteurs myogéniques. Ces données suggèrent que la séquestration de CMDl dans un complexe T3R/cJun/CMDl contribuerait à préserver la durée de prolifération des myoblastes. L'expression de RXR qui survient à confluence cellulaire, associée à l'augmentation de l'abondance de la protéine c-Jun mise en évidence dans cette étude, restaurerait l'activité du facteur myogénique dès l'induction de la différenciation. Enfin, nos travaux indiquent que la coopération c-Jun/ ATF2 est favorisée aux détriments de la coopération c-Jun/c-Fos ou Fra2 dès l'induction de la différenciation. Alors que nous montrons que c-Jun/c-Fos et c-Jun/Fra2 répriment efficacement l'induction et le déroulement de la différenciation, la coopération c-Jun/ATF2 stimule efficacement cette dernière, l'activité du promoteur myogénine et son expression. Nos résultats suggèrent également que la modification des interactions de c-Jun avec ses divers partenaires peut être induite par la T3 dès l'induction de l'expression de RXR.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 167 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 436 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.