Étude de deux vecteurs d'expression endogène dans le cadre de la vaccination contre les coronavirus félins

par Matthias Hebben

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Bernard Rossi.

Soutenue en 2001

à Nice .


  • Résumé

    Les Coronavirus félins (FCoV) provoquent chez le chat une péritonite infectieuse (PIF) létale ou une infection entérique bénigne. Les agents étiologiques respectifs de ces pathologies sont nommés FIPV et FECV. Ces virus sont étroitement liés : le FIPV est un variant pathogène du FECV, apparaissant de façon sporadique chez les chats porteurs de FECV. Le développement d'un vaccin FIPV est problématique car la présence d'anticorps induit l'accélération de la maladie. Cependant, un antigène membranaire (la protéine M) exprimé par des virus recombinants confère une protection partielle. Dans nos travaux, cet antigène a été présenté par 2 systèmes d'expression endogène : l'ADN plasmidique et le Poxvirus MVA. Ces vecteurs recombinants n'ont pas reproduit la protection partielle vis à vis d'une épreuve létale sur l'espèce cible. Nos vaccins candidats ont donc été modifiés pour optimiser la présentation de l'antigène : l'insertion du gène E des FCoV permet la sécrétion de pseudoparticules virales par co-expression des protéines M et E. Devant les difficultés à reproduire la protection vis à vis d'une épreuve létale, un nouveau modèle d'infection expérimentale a été développé. Son but est de se rapprocher des conditions naturelles d'infection par les FCoV. Cette nouvelle épreuve avec le FECV met en évidence un effet bénéfique de la vaccination par les vecteurs exprimant les pseudoparticules virales. L'effet protecteur de la protéine M seule n'est pas validé, mais la présentation sous forme de pseudoparticules ouvre de nouvelles perspectives dans la vaccination contre les FCoV du terrain. Mots clefs : Coronavirus félins, FIPV, FECV, vecteur d'expression, Poxvirus recombinant, MVA, vaccination ADN, infection expérimentale.


  • Résumé

    Feline Coronaviruses (FCoVs) are responsible of a lethal infectious peritonitis (FIP) or a mild enteric infection in the cat. The etiologic agents of these pathologies are respectively FIPV and FECV. Both viruses are strongly related : FIPV is a pathogenic mutant of FECV and appears sporadically in FECV carriers. Vaccination against FIPV is problematic due to an antibody-dependent enhancement of the disease. However, a membrane antigen (the M protein) is partially protective when expressed by recombinant viruses. In our studies, this antigen was presented by two endogenous expression systems : plasmid DNA and the Poxvirus MVA. This recombinant vectors were not protective against a lethal challenge in the cat model. Our candidate vaccines were consequently modified in order to ameliorate the antigen presentation : insertion of the FCoV E gene and thus co-expression of M and E proteins induce the release of Coronavirus-like particles. Because the partial protection against a lethal challenge was not reproducible, we developed a novel model of experimental infection? This aims at resembling the natural conditions of an FCoV infection. This new challenge with FECV showed a positive activity of the vaccination with the virus-like particles-expressing vectors. The protective effect of the M protein alone is not validated, but the virus-like particles presentation offers new prospect to vaccinate against the FCoVs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 195 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 161-176. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01NICE5694
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01NICE5694bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.