Gestion de la dispersion dans les systèmes de transmission sous-marins par fibre optique multiplexés en longueur d'onde

par Frédéric Neddam

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Dan B. Ostrowsky.

Soutenue en 2001

à Nice .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Dispersion management in optical fibre wavelength division multiplexes submarine transmission systems


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Pour répondre à l’implosion de la demande de capacité dans les systèmes de télécommunication par fibre optique, la technique du multiplexage en longueur d’onde (WDM) s’est imposée de façon incontournable. Elle permet une augmentation substantielle de la capacité totale des systèmes sans passer par une augmentation du débit unitaire par canal. Cependant, la propagation simultanée de plusieurs canaux dans une fibre optique donne naissance à des effets croisés qu’il faut combattre et des effets dispersifs qu’il faut compenser. L’objet de cette thèse concerne la transmission WDM de canaux avec un débit unitaire par canal de l’OGBt/s sur des distances de plusieurs milliers de kilomètres. La première étape a consisté en l’étude analytique et numérique de la propagation d’un ou de plusieurs canaux dans une ligne de transmission gérée en dispersion. Des règles d’optimisation de cartes de dispersion ont été établies pour limiter les effets d’interaction entre impulsions et de modulation de phase croisée entre différents canaux. La seconde étape a concerné la gestion de la perte de la dispersion et les différentes techniques utilisées pour sa compensation. Ces travaux ont abouti à la réalisation d’une transmission sans erreur sur 3200 km d e32 canaux à 10 Gbit/s sur une ligne de transmission gérée en dispersion utilisant des filtres qui permettent la compensation de la pente de dispersion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 130 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01NICE5677
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01NICE5677bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.