Effets de la migration transépithéliale des polynucléaires neutrophiles sur les mécanismes apoptotiques des cellules épithéliales intestinales et des polynucléaires neutrophiles

par Gaëlle Le' Negrate

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Paul Hofman.

Soutenue en 2001

à Nice .


  • Résumé

    La migration massive des polynucléaires neutrophiles (PNN) à travers l’épithélium intestinal caractérise mes phases aiguës des maladies inflammatoires intestinales chroniques de l’intestin (MICI), et permet l’élimination des micro-organismes pathogènes. La résolution de l’inflammation dépend aussi de l’apoptose, ou mort cellulaire programmée des cellules épithéliales intestinales (CEI) et des PNN. Grâce à l’utilisation d’un modèle de migration transépithéliale des PNN in vitro, nous avons mis en évidence que la migration transépithéliale massive des PNN induit l’apoptose des CEI (cellules T84) et prolonge la durée de vie des PNN transmigrés. L’apoptose des cellules T84 ne dépend pas de la voie Fas alors que la réorganisation prolongée du cytosquelette d’actine dans les cellules T84 est directement impliquée. L’effet anti-apoptotique de la transmigration sur la durée de vie des PNN est associé à une diminution d’expression des procaspases et de Fas ligand dans les PNN transmigrés. Cette diminution d’expression de Fas ligand est directement impliquée dans le rallongement de la durée de vie des PNN. Par ailleurs, nous avons aussi montré qu’Helicobacter pylori, une bactérie pathogène, induit l’apoptose des CEI par un mécanisme impliquant l’activation du récepteur Fas et l’expression des facteurs de virulence bactériens, la cytotoxine vacA et l’îlot de pathogénicité cag.

  • Titre traduit

    Effects of neutrophils transepithelial migration on apoptotic processes in intestinal epithelial cells and neutrophils


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Massive polymorph nuclear leukocytes (PMN) infiltrates in intestinal layers characterized inflammatory bowel diseases. PMN migration into the inflamed tissues constitutes the first line of defense against bacteria or fungal infection. Control of PMN and intestinal epithelial cell (IEC) apoptosis, also called programmed cell death is crucial for the resolution of inflammation; By using in vitro model of PMN transepithelial migration and biochemical approaches, we provide the first evidence that PMN transmigration through an IEC monolayer (T84 cells) induces IEC apoptosis, and increased PMN life span. Whereas the interaction between Fas receptor on T84 cells and FasL expressed by PMN was not involved in T84 cell apoptosis, a prolonged actin network disruption in IEC ocuring during transmigration induced their cell death. PMN apoptotic delay mediated by their transmigration is associated with a decrease in procaspases expression both at mRNA and protein level. Furthermore, decrease in Fas ligand expression on transmigrated PMN, impairing Fas/FasL interaction was involved in this survival process. In addition, we demonstrated that Helicobacter pylori, pathogenic bacteria induced IEC apoptosis via a Fas-dependent pathway. Furthermore, this apoptotic process depends on expression of bacterial virulence factors by H. Pylori, i. E. The cag pathogenicity island and the cytoxin VacA.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 120 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 99-120. Résumé en français

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01NICE5663
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01NICE5663bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.