Etude des relations structure-fonction de l'échangeur Na+ / H+ (NHE-1)

par Nicolas Touret

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Laurent Counillon.

Soutenue en 2001

à Nice .


  • Résumé

    L'isoforme 1 de l'échangeur Na+/H+, qui est exprimée de façon ubiquitaire dans l'organisme, fait partie d'une famille de protéines membranaires qui catalyse, grâce au gradient électrochimique du sodium, l'échange électroneutre d'un proton intracellulaire contre un sodium extracellulaire. Cette protéine est impliquée dans la régulation du pH intracellulaire et du volume cellulaire, mais est aussi responsable de certaines situations pathologiques. Ce transporteur est constitué de deux domaines fonctionnels distincts sur lesquels mes travaux de thèse ont été menés. Le domaine en N-terminal, correspondant à la région transmembranaire de l'échangeur, est suffisant pour catalyser l'échange des cations. L'utilisation de techniques de sélection génétique, basées sur la résistance de cellules à des acidifications intracellulaires, nous a permis d'isoler des clones cellulaires exprimant des formes mutées de cette protéine. Nous avons mis en évidence le rôle important de plusieurs résidus, dans le quatrième segment transmembranaire, engagés dans le site de fixation du sodium. La seconde partie de mon travail concerne le domaine cytoplasmique de l'échangeur qui est impliqué dans la régulation de son activité par des cascades de signalisation. La surexpression de ce domaine cytoplasmique atténue l'activation de l'échangeur Na+/H+ et d'un canal chlorure par les facteurs de croissance. Cette inhibition semble également provoquer un retard dans l'induction du cycle cellulaire par ces facteurs mitogéniques. Cette protéine serait un outil biochimique intéressant pour caractériser ces voies de signalisation et identifier leurs cibles.

  • Titre traduit

    Study of the structure-function relationships of the Na+ / H+ exchanger (NHE-1)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 172 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 157-171. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01NICE5614
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.